Gendarme Scordia

 
 
Gendarme Scordia

Affecté à la brigade de Malestroit, il rejoint le maquis début avril 1944 avec les gendarmes DESSUS et GLOUX.
Il se consacre entièrement à l'organisation des FFI et à des actions de sabotage.
Au sein des FFI, il est promu lieutenant, puis capitaine et prend le commandement de la 7è compagnie du 8è bataillon.
Il s'illustre dans la recherche du renseignement et dans diverses actions de combat.