Célestin Raison

 
 
Célestin Raison

Commandant la brigade de Bubry, il est arrêté à la caserne le 25 mai 1944 par la police de la sûreté allemande, en même temps que cinq autres commandants de brigade de la section de Lorient, pour différentes actions de résistance.
Le 6 août 1944 à Langeais (37), il s'évade du train transportant 1.500 personnes (résistants, prisonniers de guerre anglais, américains et français) capturés par les Allemands. Ce convoi de déportation, interrompu par deux jours de mitraillage par l'aviation anglaise, est le dernier en partance de Rennes.