Antoine Dagorne

 
 
Antoine Dagorne

Né le 1er décembre 1912 à Persquen (56), il est entré en Gendarmerie le 7 juillet 1939.
Il sert successivement à Saint-Nazaire, Thouari et Saint-Jean-Brévelay à partir du 11 juin 1942.
Il rejoint le maquis de Saint-Marcel en juin 1944 après avoir accompli de nombreuses missions de renseignement au profit du réseau « Action ».
Il participe aux combats de Saint-Marcel et rejoint le maquis de Saint-Jean-Brévelay. Il est arrêté à Saint-Jean-Brévelay le 9 juillet 1944 au cours d'une rafle. Identifié et sauvagement torturé, il est jeté dans la ferme incendiée de "La Petite Métairie" où les Allemands avaient découvert un dépôt d'armes.
Il est décoré de la Croix de guerre 1939/1945 avec étoile d'argent et de la Médaille militaire à titre posthume.