La Louveterie

 
 

les louvetiers assurent l’exécution des destructions collectives ordonnées par le préfet, ainsi que les missions pouvant être confiées à l’autorité préfectorale pour la destruction des animaux nuisibles et la répression du braconnage.

Devant la multitude de loups qui ravageaient les troupeaux et devenaient un danger pour les populations, Charlemagne, en 813 , ordonna à ses Comtes, de désigner, dans leur circonscription, deux officiers dont les fonctions consisteraient à chasser le loup.
Ces « luparii » jouissaient de privilèges importants : exemption du service militaire, droit de gîte, perception d’une mesure de grains sur les levées faites pour le compte de l’empereur, prime prélevée sur les habitants pour « chaque tête de loup », remboursement des dépenses des chevaux et des chiens...

Les lieutenants de louveterie

Après avoir survécu à plusieurs siècles d’histoire, les lieutenants de louveterie sont devenus des acteurs incontournables dans la gestion de la faune sauvage et le maintien des équilibres.

La loi du 9 juillet 1971 , puis celle du 23 février 2005 sur le développement des territoires ruraux, tendent à adapter le corps des lieutenants de louveterie à l’économie moderne.

Sur proposition du directeur départemental des territoires et de la mer, après avis du président de la fédération départemental des chasseurs, le préfet nomme les lieutenants de louveterie pour une durée de cinq ans renouvelable. Il leur délivre une commission qui détermine le territoire sur lequel ils exercent leurs attributions.

Sous le contrôle de la direction départementale des territoires et de la mer, les louvetiers assurent l’exécution des destructions collectives ordonnées par le préfet, ainsi que les missions pouvant être confiées à l’autorité préfectorale pour la destruction des animaux nuisibles et la répression du braconnage.

Sous le contrôle administratif du préfet, en application du code général des collectivités territoriales, les maires peuvent décider et organiser des battues administratives qui seront placées sous le contrôle et la responsabilité technique des lieutenants de louveterie.

Les louvetiers sont les conseillers techniques de l’administration en matière de destruction d’animaux nuisibles.

> Carte des circonscritions des lieutenants de Louveterie - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,19 Mb

> Arrêté de désignation des lieutenants de Louveterie - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,30 Mb

APPEL A CANDIDATURE

Vous trouverez ci dessous le dossier de candidature aux fonctions de lieutenant de Louveterie et toutes les informations les concernant :

> Communiqué - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,07 Mb

> Dossier de candidature - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,88 Mb

En cas d'information complémentaire, vous pouvez prendre l'attache du service instructeur de la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) ( tél : 02 56 62 74 95 ou 02 56 62 74 89) - courriel : ddtm-chasse@morbihan.gouv.fr ou ddtm-sbef-nfc@morbihan.gouv.fr