Pour des fêtes de fin d'année réussies

 
 

La Direction Départementale de la Protection des Populations renforce ses contrôles durant le pic de consommation qui entoure Noël et le Jour de l’An. Cette année, les constatations se déroulent durant dix semaines, du lundi 6 novembre 2017 au vendredi 12 janvier 2018.

Ce mardi 12 décembre, les services de la DDPPDirection départementale de la protection des populations étaient dans un magasin pour contrôler la provenance et le prix de sapins de Noël. 
Cette opération entre dans le cadre des contrôles de fin d'année réalisés à cette période.

DSC_8621m
photo sapin
 

Des contrôles chaque année, sur les produits festifs

Les fêtes de fin d’année génèrent une activité commerciale intense et représentent, de ce fait, un enjeu de consommation important.

Ainsi, la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPPDirection départementale de la protection des populations) procède au cours de cette période à des contrôles renforcés de l’ensemble des secteurs d’activité économique concernés, afin de garantir la meilleure protection du consommateur.

En amont des fêtes, cette opération se traduit par un renforcement des contrôles auprès des fabricants, des grossistes et des importateurs de produits alimentaires et non alimentaires.

Les contrôles sont concentrés sur les principaux sites commerciaux, en particulier sur les lieux d’animation (marchés généralistes, marchés de Noël, festivités locales…) et les lieux de vente généralistes ou spécialisés. Les sites internet sont également contrôlés. Les consommateurs peuvent se rapporter au guide de l’acheteur en ligne de la DGCCRF qui fournit des conseils pratiques permettant de d’acheter en pleine sécurité (http://www.economie.gouv.fr/files/files/directions_services/dgccrf/documentation/publications/depliants/acheteur-en-ligne.pdf).

Une attention soutenue est portée aux produits français comme aux marchandises d’importation, quant au respect des règles de sécurité (jouets, articles d’habillement, décoration) et aux produits présentés avec des allégations valorisantes (produits régionaux, signes de qualité).

A l’approche des fêtes et pendant celles-ci, les vérifications portent davantage sur les établissement de production (abattoirs et ateliers de découpe de palmipèdes gras ou de volailles traditionnelles, établissements conchylicoles, ateliers de traitement du gibier ou de fumaison des produits de la pêche), de transformation et d'entreposage ainsi que les établissements des métiers de bouche, qui proposent des denrées alimentaires festives, notamment des produits sensibles ou onéreux (par exemple, le foie gras, viandes de gibier, huîtres, saumon fumé).

Dans le secteur non alimentaire, l’enquête s’intéresse notamment aux arbres de Noël (sécurité des sapins artificiels, loyauté de leur provenance), jouets et décorations de Noël (guirlandes).

L’an dernier, plus de 250 visites ont été effectuées dans le cadre de cette opération, ayant donné lieu à 117 suites administratives et 12 suites pénales adressées aux professionnels. Dans le domaine des établissements de préparation, de transformation et de distribution des denrées alimentaires 163 contrôles ont été réalisés. Ils ont donné lieu à 9 mises en demeure, 50 avertissements et 2 procès-verbaux de constatation d'infraction.

Enfin, la DDPPDirection départementale de la protection des populations appelle les consommateurs à la vigilance dans leurs actes d’achat. A cet effet, une brochure de conseils et d’informations est publiée, comme chaque année, par la DGCCRF à l’approche des fêtes (https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/conseils-pour-des-fetes-fin-dannee-reussies-0 ).