Actus

Cérémonie / 39 résidents de l'arrondissement de Pontivy accueillis dans la citoyenneté française

 
 
Cérémonie / 39 résidents de l'arrondissement de Pontivy accueillis dans la citoyenneté française

Les cérémonies d'accueil dans la citoyenneté française sont toujours des moments d'émotions au cours de laquelle les récipiendaires font part de leur joie de devenir Français et partagent avec l'assemblée leur parcours.
C'était le cas, jeudi 18 décembre, à la sous-préfecture/mairie de Pontivy où 39 résidents de l'arrondissement de Pontivy ont reçu des mains du sous-préfet, Patrick Vautier, et en présence des élus des communes,les documents qui officialisent leur entrée dans la nationalité française.

Toutes les photos de la cérémonie  

Ils viennent du Cameroun, du Vietnam, de Bulgarie, du Royaume-Uni... les 39 "nouveaux Français et nouvelles Françaises" de l’arrondissement sont originaires de 21 pays répartis sur 4 continents.

En faisant abstraction des très jeunes obtenant la nationalité française par effet collectif lié à leurs parents, la personne la plus jeune à obtenir la nationalité française avait 21 ans et la plus expérimentée 87 ans.

Les nouveaux citoyens de cette cérémonie répartissent leur résidence sur 23 communes de l’arrondissement de Pontivy où ils ont fixé leurs nouvelles attaches : Pontivy, Bieuzy, Bignan, Bréhan, Gourhel, Guégon, Guémené-sur-Sorff, Guénin, Guillac, Guiscriff, Helléan, Josselin, La Chapelle-Neuve, Langonnet, Le Faouët, Locminé, Moréac, Pleugriffet, Ploërmel, Plumelec, Plumelin, Saint-Malo-des-Tois-Fontaines et Sainte-Brigitte.

Après une courte allocution du sous-préfet et la projection du Film "Devenir Français", chaque récipiendaire a pu recevoir ses documents officiels d'entrée dans la nationalité française et partager avec l'assemblée son parcours et sa joie de devenir Français. En fin de cérémonie, le chant de la Marseillaise a été repris en choeur par l'ensemble des participants.

Pour rappel, cette cérémonie permet d'accueillir de manière solennelle et chaleureuse dans la communauté nationale les personnes ayant acquis récemment la nationalité française, que ce soit par décret, en raison du mariage ou par déclaration auprès du tribunal d'instance pour les plus jeunes d'entre eux.