Noël Le Gac

 
 
Noël Le Gac

Né le 3 décembre 1902 à Mellionnec (22), il entre en Gendarmerie le 22 mars 1932.
Il est affecté à la brigade de Gourin le 1er septembre 1941.
Son engagement actif dans la Résistance débute comme beaucoup de ses camarades gendarmes aux premières heures du combat sous l'impulsion du chef d'escadron Guillaudot.
Il s'illustre notamment dans la protection des personnes et dans l'aide aux réfractaires au STO.
Il est arrêté le 15 mai 1944, pour aide aux résistants à la suite de la disparition d'un inspecteur de la police allemande. Déporté au camp d'Husun, il meurt le 15 décembre 1944 de maladie suite aux privations subies et faute de soins.
Décoré de la Médaille militaire à titre posthume, il est également titulaire de la Croix de guerre 1939/1945 avec palme.