Joseph Thomas

 
 
Joseph Thomas

Gendarme à la brigade de Saint-Jean-Brévelay.
Il est arrêté le 9 juillet 1944 et torturé par les Allemands pour obtenir en vain des aveux et renseignements.
Il est libéré à l'issue des tortures.