Espace presse

Vigilance Orange Canicule | Recommandations pour se protéger et protéger son entourage -11 août 2022

Compte tenu de la chaleur qui s'intensifie, les services de Météo-France placent le Morbihan en vigilance orange (niveau 3 sur 4) pour canicule à compter de ce jeudi 11 août 2022 à 12h.

> Voir l'article

Vigilance Orange Canicule | Recommandations pour se protéger et protéger son entourage -11 août 2022

 
 
Vigilance Orange Canicule | Recommandations pour se protéger et protéger son entourage -11 août 2022

Compte tenu de la chaleur qui s'intensifie, les services de Météo-France placent le Morbihan en vigilance orange (niveau 3 sur 4) pour canicule à compter de ce jeudi 11 août 2022 à 12h.

Point météo

Avec un soleil dominant sans partage, les températures s'élèveront rapidement en journée de jeudi pour atteindre en fin d'après-midi des valeurs maximales autour de 33 degrés à Brest, 35 degrés à Quimper, 36 degrés à Vannes et 37 degrés à Nantes et La Roche-sur-Yon. Seuls les littoraux nord et nord-ouest du Finistère seront à l'écart des fortes chaleurs avec des maximales entre 21 et 28 degrés.

La nuit suivante, celle du jeudi au vendredi, les minimales seront généralement comprises entre 17 et 21 degrés, un peu moins au nord du Finistère et du Morbihan.

Les températures resteront très chaudes vendredi, avec des valeurs maximales semblables à la veille. Le pic de cet épisode caniculaire à l'échelle des zones concernées est prévu samedi avec localement 37 à 38 degrés possibles sur l'est de la Vendée et de la Loire-Atlantique.

Après une nuit de samedi à dimanche encore très douce, le thermomètre devrait chuter en journée de dimanche avec une possible dégradation orageuse, marquant la fin de cette canicule.

Dès le niveau de vigilance le plus faible (1er jaune ; 2ème orange ; 3ème rouge), les populations les plus vulnérables peuvent ressentir des effets sur leur santé et il convient de mettre en œuvre les mesures permettant de les protéger.

Conseils de comportements

  • maintenez votre maison au frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais),
  • buvez régulièrement et fréquemment de l’eau sans attendre d’avoir soif, ne consommez pas d’alcool, mangez en quantité suffisante,
  • rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps, au moins le visage et les avants bras, plusieurs fois par jour, et ventilez-vous,
  • passez si possible 2 à 3 heures par jour dans un lieu frais, évitez de sortir aux heures les plus chaudes (entre 12h et 16h) et évitez de pratiquer une activité physique intense,
  • ne vous exposez pas au soleil,
  • pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et dès que nécessaire, osez demander de l’aide.

Les nourrissons, les jeunes enfants et les adultes s’exposent aussi au risque de déshydratation pour maintenir leur corps à la bonne température. Pour y remédier, ils doivent boire abondamment, surtout de l’eau ou des boissons non alcoolisées (le surplus d’eau sera éliminé), et rester le moins possible exposés à la chaleur.

Des conseils spécifiques pour les plus fragiles ou les plus exposés

  • Personnes âgées, handicapées ou fragiles isolées : s’inscrire sur la liste mise à disposition par chaque mairie afin de recevoir le soutien de bénévoles, et prenez de leurs nouvelles très régulièrement.
  • Nourrissons et jeunes enfants : veiller à les protéger en permanence de la chaleur (éviter les sorties aux heures les plus chaudes, les faire boire et les hydrater régulièrement, leur faire porter chapeau et lunettes de soleil et leur appliquer de la crème solaire). Ne jamais les laisser dans une pièce mal ventilée ou un véhicule, même pendant une très courte durée.
  • Travailleurs en extérieur : boire beaucoup d’eau, plusieurs fois par jour, décaler si c’est possible les horaires de travail en privilégiant les heures les plus fraîches. Protéger la peau du soleil, et signaler rapidement en cas de problème.
  • Sportifs : éviter l’activité physique aux heures les plus chaudes de la journée.
  • En cas de maladies chroniques ou de traitement médicamenteux régulier (adaptation de doses, par exemple), ne pas hésiter à demander conseil à votre médecin traitant ou votre pharmacien

Dans tous les cas, appelez un médecin si les symptômes s’aggravent ou persistent plus d’une heure et en cas de cas de malaise : faites le 15 !

À partir d'aujourd'hui, le n° vert Canicule info service 0 800 06 66 66 est activé.
Il s’agit d’un numéro gratuit pour obtenir des conseils de protection dans le cadre de la vigilance canicule.

Pour plus d’informations : Vagues de chaleur - Ministère des Solidarités et de la Santé (solidarites-sante.gouv.fr)