Actus

Plan de Relance | Travaux de restauration de la cathédrale de Vannes et de la basilique d’Hennebont

 
 
Plan de Relance | Travaux de restauration de la cathédrale de Vannes et de la basilique d’Hennebont

L’ensemble de l’intérieur de la cathédrale Saint-Pierre de Vannes, classée au titre des Monuments Historiques depuis 1906 et qui appartient à l’État va bénéficier d’une restauration grâce au volet culturel du plan de Relance mis en place par l’État.

Avant le début des travaux, financés par ce plan à hauteur de 2, 14 millions d’euros, une tapisserie représentant les miracles qui auraient été accomplis par Vincent Ferrier, mort en 1419 à Vannes, a été déposée en vue d’une restauration. Elle a probablement été fabriquée à la manufacture d’Aubusson ou de Felletin, des manufactures prestigieuses, en 1615 (selon la date inscrite sur la tapisserie).

Éléonore Richer, restauratrice spécialisée dans le textile et basée en Normandie a manipulé avec précaution cette tapisserie en laine et en soie, tissée à l’origine pour orner les boiseries surmontant les stalles dans le chœur.

En présence de Cécile Oulhen, conservatrice à la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne, l’œuvre, accrochée à la paroi par une bande adhésive en 2018, a été méticuleusement enroulée autour d’un tube pour le transport, puis remplacée par une reproduction.

Le nettoyage et la restauration permettront notamment de consolider les fils et de conserver cette moitié d’œuvre de 14 mètres de long, l’autre moitié ayant été perdue au tournant du XXe siècle. A l’issue des travaux de restauration intérieure de la cathédrale, qui commenceront à l’automne 2021, la tapisserie restaurée retrouvera sa place.

tapisserieVannes

La restauration du patrimoine est une des priorités du Plan de Relance en matière de culture. La basilique Notre-Dame-de-Paradis d’Hennebont, classée monument historique depuis 1862 en est un autre exemple puisque 350 000 euros sont mobilisés pour poursuivre les travaux de restauration, quasiment ininterrompus depuis 2012 et en collaboration avec plusieurs entreprises.

Du point de vue culturel, l’architecture de Notre-Dame-du-Paradis est aussi cohérente que remarquable grâce à sa riche ornementation de style gothique flamboyant, enrichie au XIXe siècle dans le goût de l’époque romantique avec le style néo-gothique.

Actuellement, les travaux, qui mobilisent différentes entreprises, se concentrent sur la restauration des parements intérieurs, des voûtes en plâtre du chœur et des chapelles latérales de la basilique, ainsi que sur la restauration du clos et du couvert.

Une vidéo au sujet de la basilique d’Hennebont a été récemment diffusé sur la chaîne Youtube du préfet du Morbihan :

https://www.youtube.com/watch?v=ySxqD1DXahk

Pour plus d’informations sur le plan de Relance culturel dans notre région : https://www.culture.gouv.fr/Regions/Drac-Bretagne/Actualites/La-relance-culturelle-en-Bretagne