Actus

11 décembre // Signature de la charte pour la réussite du projet UNESCO des mégalithes de Carnac et des rives du Morbihan

 

Patrice Faure, préfet du Morbihan, François Goulard, président du Conseil départemental, Philippe Bélaval président du Centre des Monuments Nationaux et Olivier Lepick, président de l'association Paysages de Mégalithes et maire de Carnac ont signé ce vendredi 11 décembre après-midi à Carnac la charte pour la réussite du projet UNESCOUnited nations educational, scientific and cultural organisation Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture des mégalithes de Carnac et des rives du Morbihan.

La signature de cette charte marque une étape importante et permet de formaliser les rôles et responsabilités des signataires dans le cadre de l’élaboration du dossier de candidature au patrimoine mondial UNESCO.

La zone d’étude UNESCO est riche de 26 communes et 519 monuments de la Ria d’Etel>Presqu’île de Rhuys.Véritable projet de territoire, cette candidature vise une meilleure préservation, valorisation et transmission du patrimoine mégalithique du Morbihan (dolmens, menhirs...).

Pour rappel, le dossier est porté par l’association « Paysages de Mégalithes », fondée en 2012, qui rassemble une trentaine d’acteurs publics et associatifs bretons. Présidée par Olivier Lepick, maire de Carnac, l’association s’est dotée d’un conseil scientifique international pour l’accompagner dans la rédaction du dossier de candidature.

Présidé par Yves Coppens, ce conseil réunit une quinzaine de chercheurs et d'experts internationaux spécialistes des principaux sites mégalithiques européens.Une première étape franchie avec succès fin 2017 avec la validation, par la ministère de la Culture et de la Communication, de la valeur universelle exceptionnelle du Bien proposé à l’inscription au patrimoine mondial ainsi que l’analyse comparative internationale.

Depuis, l’association, le comité scientifique et l’ensemble des acteurs concernés par la gestion et la préservation des mégalithes et de leurs environnements, travaillent à la délimitation précise du Bien (zone « cœur » et zone « tampon »).

Ces travaux ont fait l’objet d’une première audition devant les experts du ministère de la Culture en janvier 2020 et devrait voir leurs aboutissements l’année prochaine.

Dès que ces documents fondamentaux seront validés, la dernière étape consistera à élaborer un plan de gestion du Bien, en co-construction avec l’ensemble des acteurs du territoire : élus, habitants, propriétaires et gestionnaires de sites, acteurs du tourisme, etc. Le dossier de candidature sera alors prêt à être soumis, par l’État, au comité du Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

En savoir plus > http://www.megalithes-morbihan.fr/

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13