Actus

Signature du Plan départemental de prévention de la délinquance et de la radicalisation 2021-2025

 
 
Joël Mathurin, préfet du Morbihan, Christine Penhouët vice-présidente du Conseil départemental et Bastien Diacono, procureur adjoint du Tribunal judiciaire de Lorient ont signé vendredi 17 septembre le nouveau Plan départemental de prévention de la délinquance et de la radicalisation pour la période 2021-2025.
DSC_9124

Ce plan vise à décliner la nouvelle Stratégie nationale de prévention de la délinquance en s’adaptant aux enjeux rencontrés sur le territoire morbihannais.

Dans le département du Morbihan, les travaux visant à actualiser le plan départemental ont été lancés officiellement en fin d’année 2020. Afin d’aboutir à l’élaboration d’un document synthétique et opérationnel à l’échelle départementale, plusieurs étapes ont structuré le travail partenarial.

En premier lieu, un bilan sur les grandes tendances constatées ces 5 dernières années en matière de délinquance.

Sur la base de ce bilan, l’élaboration du plan départemental du Morbihan a fait l’objet d’une concertation structurée autour de la création de 3 groupes de travail.

Les groupes de travail ont associé à leurs travaux l’ensemble des acteurs concernés sur le territoire: services de l’État, procureurs, conseil départemental, associations d’élus, coordonnateurs ou élus référents CLSPD, associations (France Victimes 56, Sauvegarde 56, CIDFF, Douar Nevez), bailleurs sociaux, hôpitaux, pôle emploi, missions locales, CAF...

Le plan départemental de prévention de la délinquance et de la radicalisation comprend 40 mesures, articulées autour de 13 priorités. 

Il se décline autour de 3 axes :

> La prévention de la délinquance des plus jeunes

> L’accompagnement des victimes et des personnes vulnérables

> L’amélioration de la tranquillité publique grâce à l’implication de la population et des élus locaux.

Les orientations retenues dans le Plan départemental de prévention de la délinquance et de la radicalisation constituent le cadre de référence pour la participation de l’État aux politiques publiques mises en œuvre au niveau local.

A ce titre, elles pourront nourrir les plans élaborés par les élus locaux (contrats locaux de sécurité, contrats de sécurité intégrée, schémas locaux de tranquillité publique), dans le cadre de la mobilisation des conseils locaux ou intercommunaux de sécurité et de prévention de la délinquance. Pour consulter le Plan départemental de prévention de la délinquance et de la radicalisation 2021-2025

> Plan départemental de prévention de la délinquance et de la radicalisation 2021_2025_Morbihan - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 5,32 Mb

Ensuite, le préfet du Morbihan, le procureur adjoint de Lorient, les forces de sécurité intérieure, le directeur académique des services de l’éducation nationale et le directeur diocésain de l’enseignement catholique ont signé la convention départementale relative à la lutte contre les violences en milieu scolaire et à la sécurisation des écoles et établissements scolaires.Une convention qui a pour objectif d’améliorer la sécurité des établissements scolaires tant à l’intérieur qu’à leurs abords, par un renforcement de la coopération entre la justice, les forces de sécurité intérieure, l’enseignement catholique et l’éducation nationale.

Communiqués de presse

> 2021_09_17_Signature de la convention départementale relative à la lutte contre les violences en milieu scolaire et à la sécurisation des écoles et... - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,09 Mb

> 2021_09_17_Adoption du Plan départemental de prévention de la délinquance et de la radicalisation 2021-2025 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,11 Mb