Raymond Gloux

 
 
Raymond Gloux

Né le 21 décembre 1912 à Saint-Maudan (22), il est admis en Gendarmerie le 14 mai 1939.
Après avoir servi dans les Côtes-du-Nord, il est affecté à la brigade de Malestroit le 31 octobre 1940.
Dès son arrivée, il s'engage dans le réseau « Action » et se montre très actif dans le recrutement des maquisards et la réception puis l'exfiltration des aviateurs alliés tombés dans les lignes allemandes. Il en héberge à son domicile avant de les confier à des résistants spécialisés dans l'exfiltration.
Le 6 avril 1944, il passe au maquis et prend le commandement d'une compagnie de FFI. Il est arrêté le 26 juillet 1944 par les Allemands, au hameau "la Ville aux maçons" dans le Morbihan. Sauvagement torturé, il est ensuite fusillé à Josselin le 3 août 1944.
A titre posthume, il est promu chevalier de la Légion d'honneur le 30 mars 1949 et reçoit la Médaille de la Résistance. Il est en outre élevé au grade de lieutenant le 12 septembre 1949.