Louis Sellin

 
 
Louis Sellin

Né le 18 novembre 1902 à Nevez (29), il entre en Gendarmerie en juillet 1928 à la Garde républicaine mobile à Brest.
Après avoir commandé la brigade de Plouay, il est affecté le 11 août à Pleudihen. Animé d'un patriotisme ardent, il fait déjà partie de la Résistance. A la fin d'avril 1944, il est détaché à la brigade de Guémené-sur-Scorff pour une mission de maintien de l'ordre. Après son départ, son épouse et sa fille sont prises en otage.
Le 26 mai 1944, la Gestapo de Saint-Brieuc qui le recherche se présente à la brigade de Callac, où il est hébergé, et procède à son arrestation.
Déporté au camp de Neuengamme (Allemagne), il est porté disparu le 5 avril 1945 à Lunebourg (Allemagne), lors du bombardement de la gare.
Titulaire de la Médaille de la Résistance, il est chevalier de la Légion d'honneur et décoré de la Croix de guerre 1939/1945 avec palme.