Joseph Le Bourgès

 
 
Joseph Le Bourgès

Né le 12 août 1901 à Saint-Pierre-Quiberon (56), il est nommé élève-garde à pied et affecté à la 2ème Légion de Garde républicaine mobile à Saint-Nazaire.
Il est successivement affecté à la 5ème légion de la Garde républicaine, puis à la 11ème Légion de gendarmerie de Bretagne : il est nommé gendarme à la brigade de Pluvigner.
Appartenant aux FFI, il rejoint le maquis le 1er juin 1944 et participe au combat de Saint-Marcel le 18 juin 1944. Il est fait prisonnier à Sérent et transféré à Le Faouët où siège la Cour martiale. Le 6 juillet 1944 après avoir été torturé, il est fusillé au lieu-dit Lan Dordu à Berné.
À titre posthume, il est décoré de la Médaille militaire et de la Croix de guerre 1939/1945 avec palme.