Quelques portraits

Vigilance Orange Canicule | Recommandations pour se protéger et protéger son entourage -11 août 2022

Compte tenu de la chaleur qui s'intensifie, les services de Météo-France placent le Morbihan en vigilance orange (niveau 3 sur 4) pour canicule à compter de ce jeudi 11 août 2022 à 12h.

> Voir l'article

Jean Louarn

 
 
Jean Louarn

Né le 22 mai 1902 à Lampaul-Guimiliau (29), il entre dans la Gendarmerie en 1925. Après plusieurs affectations successives, il prend le commandement de la brigade de Guer en 1932.
Dès la débâcle, il entre dans la Résistance en récupérant les armes abandonnées, pour constituer des dépôts. Nommé adjudant en 1942, il commande la brigade de Josselin. Il recrute des volontaires qu'il instruit et équipe, formant une section de combat dont il assure le commandement. Entrant dans le réseau « Action », il facilite l'évasion de personnes recherchées. Essayant d'éviter les représailles sur la population civile. Il dissimule chez lui le « Panier de cerises » avant son expédition à Londres. En mars 1944, il cache Paul Chenailler, alias « Colonel Morice », chef de l'ASM, et prend le maquis avec sa section. Le 18 juin, à la tête de ses hommes il se bat pour la défense du camp de Saint-Marcel. Le 5 juillet, il entre en vainqueur dans Josselin avec son unité.
Lieutenant dès la Libération, il est nommé capitaine en 1952, commandant la compagnie de Ploërmel où il termine sa carrière militaire.
Il est chevalier de la Légion d'Honneur, officier dans l'Ordre national du Mérite, médaillé de la Résistance et titulaire de la Croix de guerre 1939/1945 avec étoile d'argent.
La salle de traditions de la caserne de gendarmerie de Vannes porte les noms des capitaines Guillo et Louarn.