Actions de l'État

 
 

En novembre 2016, le Gouvernement a lancé le 5ème plan interministériel (2017-2019). Il met l’accent sur :

  • Sécuriser et renforcer les dispositifs qui ont fait leurs preuves pour améliorer le parcours des femmes victimes de violences et assurer l’accès à leurs droits (pour faciliter la révélation des violences, mettre les victimes à l’abri, renforcer les lieux d’écoute de proximité, permettre la reconnaissance des violences, condamner les auteur.e.s de violences, accompagner les victimes)
  • Renforcer l’action publique là où les besoins sont les plus importants (enfants victimes ou témoins de violences conjugales, jeunes femmes exposées aux violences, femmes vivant en milieu rural)
  • Déraciner les violences par la lutte contre le sexisme, qui banalise la culture des violences et du viol

> 5ème plan de lutte contre toutes les violences faites aux femmes - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,37 Mb

En 2017, le Président de la République a déclaré que l’égalité entre les femmes et les hommes serait la grande cause du quinquennat. Le premier pilier de cette grande cause est la lutte contre les violences sexuelles et sexistes. Le 3 septembre 2019, l’Etat a annoncé le lancement du Grenelle contre les violences conjugales. Les acteurs concernés par cette problématique ont été réunis afin de définir des mesures pour permettre de lutter contre ces violences. Les objectifs sont de mieux repérer, protéger et accompagner les victimes de violences ainsi que leurs enfants.

Pour plus d’informations sur le Grenelle, vous pouvez consulter le site web https://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/category/grenelle-des-violences-conjugales/

En 2022, le Président de la République a réaffirmé sa volonté de faire de l’égalité entre les femmes et les hommes, la « grande cause » de son nouveau quinquennat.

Le numéro national anonyme et gratuit d’écoute pour les femmes victimes de violences, le 3919, est accessible et gratuit 24h/24 et 7 jours sur 7.

Le site web https://arretonslesviolences.gouv.fr peut être consulté à tout moment.

Forum interprofessionnel – Violences intrafamiliales, sexuelles et sexistes, le 2 mai 2022 à Vannes

Suite au Grenelle de lutte contre les violences, les services de l’État et le Conseil départemental ont souhaité mettre en œuvre une des priorités du schéma départemental de prévention et de lutte contre les violences sexistes et sexuelles, à savoir la coordination et l’interconnaissance des acteurs mobilisés sur ces questions dans le Morbihan.

Ainsi, en collaboration avec les services de l’État, le Conseil départemental et la Ville de Vannes, France Victimes 56 a organisé le premier forum interprofessionnel contre les violences intrafamiliales, sexuelles et sexistes, le 2 mai 2022 au Palais des Arts et des Congrès à Vannes. Cet événement a rassemblé une trentaine de partenaires et intervenants et plus de 300 participants. Les objectifs étaient d’assurer une montée en compétence des professionnels morbihannais impliqués dans la détection, la prise en charge et l’accompagnement des victimes de violences intrafamiliales, de favoriser l’interconnaissance des professionnels et la création de réseaux interpersonnels ainsi que de partager les bonnes pratiques autour de situations concrètes.

Pour en savoir plus sur le forum : https://www.morbihan.gouv.fr/Actualites/Evenements/Forum-Violences-intrafamiliales-sexuelles-et-sexistes-dans-le-Morbihan-Lundi-2-mai-a-Vannes

Vous pouvez visionner les conférences et les ateliers sur la chaîne YouTube de France Victimes 56 : https://www.youtube.com/channel/UCYaBcNIkvSDjt1DXNRkE17A/videos

Les chiffres clés

1 femme décède tous les 3 jours, victime de son conjoint

En France, les violences sexistes et sexuelles sont toujours prégnantes. Elles peuvent avoir lieu dans les espaces publics, sur internet, au sein du couple, au travail ou encore dans le sport. Selon Opinionway, en 2019, 99% des femmes ont déjà été victimes d’un acte ou commentaire sexiste au moins une fois dans leur vie en France.

En 2020, 1 femme décède tous les 2 ou 3 jours, victime de son conjoint ou ex-conjoint.

Au total, cela représente 102 femmes tuées par leur partenaire ou ex-partenaire, en 2020.

Pour en savoir plus, téléchargez les chiffres clés :

> Chiffres clés 2021 l'Essentiel de l'Egalité réelle femmes-hommes - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 5,30 Mb

Sources : DGCS - SDFE  ; MIPROF

> Chiffres clés 2020 égalité femmes hommes Bretagne - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,64 Mb

Sources : Préfecture de Bretagne ; Région Bretagne