Second tour des élections municipales et communautaires du 28 juin 2020

 
 
Second tour des élections municipales et communautaires du 28 juin 2020

Afin de permettre à chacun d’exercer son droit de vote, le Gouvernement a pris des mesures permettant de faciliter le vote par procuration et d’accompagner les collectivités dans l’organisation des élections sur le plan sanitaire.

Modalités pour l’établissement des procurations

En raison de la crise sanitaire, le vote par procuration comme modalité alternative de vote à l’urne a été simplifié afin de favoriser la participation électorale.

Pour le second tour du 28 juin prochain, les procurations établies pour le second tour du 22 mars restent valables et il n’est pas nécessaire d’en établir une nouvelle si le mandataire n’a pas changé.

Les mandataires peuvent également être porteurs de deux procurations établies en France, au lieu d’une en temps normal.

Les électeurs souhaitant bénéficier du déplacement d’un officier ou d’un agent de police judiciaire ou leur délégué aux fins de faire établir une procuration peuvent saisir les autorités compétentes par voie postale ou par téléphone auprès du commissariat de police ou de la brigade de gendarmerie auquel est rattachée leur commune de domicile.

Les électeurs peuvent également saisir ces mêmes services par voie électronique :

  • Pour les électeurs de Lorient et de Vannes relevant de la Police nationale :

> ddsp56-csp-vannes-boe@interieur.gouv.fr - 02 22 07 41 00
> ddsp56-csp-lorient-gap@interieur.gouv.fr - 02 97 78 86 00

  • Pour les communes en zone Gendarmerie nationale :

> ggd56@gendarmerie.interieur.gouv.fr ou directement auprès de la brigade numérique via le site de la gendarmerie https://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr

Les électeurs indiquent alors la raison de leur impossibilité de se déplacer, sans qu’il leur soit nécessaire de fournir un justificatif.

Les modalités de vote

Afin de limiter les risques de propagation du virus et d’éviter les manipulations qui ne seraient pas strictement nécessaires le jour du scrutin, les cartes d’électeurs ne seront pas estampillées le jour du scrutin par les assesseurs.

Les électeurs sont invités à privilégier les heures de moindre affluence, entre 9h et 11h et entre 13h et 16h, pour se rendre dans les bureaux de vote.

Conformément aux préconisations du comité de scientifiques et afin de prévenir au maximum tout risque de propagation du virus, les dispositions suivantes sont prévues :

  • chaque bureau de vote sera équipé a minima d’un accès à un point d’eau pourvu de savon et/ou de gel hydro-alcoolique mis à disposition des électeurs et des organisateurs du vote,
  • le port d’un masque de protection, qu’il soit « grand public » ou « chirurgical », est obligatoire pour tout électeur se rendant dans un bureau de vote le jour du scrutin et pour toute personne en charge des opérations électorales et de leur contrôle, qui seront en outre équipés de visières. Il pourra être demandé aux électeurs de retirer momentanément leur masque aux fins de contrôle de leur identité.
  • les mesures d’hygiène et les règles de distanciation sociale devront être respectées.

Propagande en ligne pour les communes de 2500 habitants et +

A l'occasion du second tour des élections municipales, pour favoriser l’information des électeurs, le Ministère de l'intérieur publie les professions de foi fournies par les listes de candidats des communes de 2 500 habitants et plus.

La dématérialisation est facultative et complémentaire de l’envoi de la propagande officielle au domicile des électeurs prévu par le code électoral.

Les professions de foi mises en ligne sont consultables sur le site internet dédié > https://programme-candidats.interieur.gouv.fr/

Ce document d’information ne peut en aucun cas être utilisé comme bulletin pour voter.

Les listes sont présentées dans l’ordre attribué pour les panneaux d’affichage, issu d’un tirage au sort.

Ce site est actualisé chaque jour des professions de foi pour lesquelles les candidats ont fourni un fichier numérisé.