Actus

Plan 10 000 jeunes | Féréol, Alexandre, Mélanie et Alexandre stagiaires à la préfecture du Morbihan

 
 
Plan 10 000 jeunes | Féréol, Alexandre, Mélanie et Alexandre stagiaires à la préfecture du Morbihan

La préfecture du Morbihan a le plaisir d'accueillir, depuis quelques semaines, plusieurs stagiaires au sein de ses services dans le cadre du plan 10 000 jeunes.Féréol, Alexandre, Mélanie et Alexandre sont les 4 premiers stagiaires que nous vous présenterons dans nos prochaines publications. Ils collaborent avec les services du cabinet du préfet et le secrétariat général sur des thématiques très variées comme le Plan de Relance, la communication, les politiques de sécurité...

Pour rappel, le Plan 10 000 Jeunes a été mis en place afin d’accompagner les jeunes dans leurs études et leur garantir les meilleures perspectives d’insertion.Pour cela, à l'instar de la préfecture du Morbihan, l’ensemble des services du ministère de l’Intérieur s’engagent pleinement dans cette démarche.Collégiens, lycéens, futurs apprentis comme étudiants, jeunes bacheliers… vous pouvez tous en bénéficier et découvrir ainsi des métiers riches dans des domaines très variés : informatique, mécanique, communication, contact avec les usagers, logistique, etc.Pour en savoir plus > https://media.interieur.gouv.fr/10000jeunes-interieur.fr/ Alors, pourquoi pas vous ?Pour les moins de 18 ans, 3000 offres :

  • 1800 stages de 3ème ;
  • 1200 stages de citoyenneté au sein des cadets de la République de la gendarmerie nationale.

Pour les 18-25 ans, plus de 7000 offres :

  • 1500 contrats d’apprentissage de 6 mois à 3 ans ;
  • 4000 stages de 6 mois maximum pour les étudiants de BTS, DUT, licence ou master ;
  • 1500 missions de service civique de 6 mois à 1 an.

De nombreuses offres de stage vous sont proposées par les services de l'Etat du Morbihan.


Mélanie collabore avec le service Communication de la préfecture du Morbihan

600 DSC_1958

Dans le cadre du Plan 10 000 Jeunes lancé par le Ministère de l'Intérieur, le service interministériel de la Communication a le plaisir d'accueillir, depuis quelques semaines, Mélanie qui est en en première année de licence de Sciences de l’Information et de la Communication à l’UCO-BS d’Arradon. Sa formation inclut des cours sur le patrimoine davantage orientés vers l’Histoire.

Faire son stage d’un mois au service de la communication interministérielle de la préfecture était un objectif qu’elle pensait inatteignable. Comme l’action publique l’intéresse, elle souhaitait intégrer ce service qui lui semblait être la meilleure manière de découvrir un large panel d’activités dans le domaine de la communication. Grâce au plan 10000 jeunes, Mélanie a pu trouver un stage à une période où ils se font rares.

En ce début de stage, elle travaille sur la mise en avant du plan 10 000 jeunes et sur l’organisation d’un évènement. Elle a également pris part à la gestion de la communication durant la période de dysfonctionnement des numéros d'urgence. Mélanie a hâte de voir ce que la suite du stage lui réserve.

Ses passions et engagements trouvent un écho pendant ce stage : elle apprécie la lecture et l’écriture, très utiles en communication. La préfecture, met, entre autres, la culture dans le Morbihan en avant, elle essaye d’y participer à son échelle en faisant partie de deux associations locales qui mettent en valeur le patrimoine ou l’art.


Alexandre s’investit sur le sujet du plan de Relance au sein de la préfecture du Morbihan

Alexandre1photo

Alexandre est en première année de master Administration publique à l’IPAG de Brest après une licence de Sciences Politiques.

Actuellement en stage pour 4 mois au sein Service de la Coordination des Politiques Publiques et de l’Appui Territorial de la préfecture à Vannes, il travaille sur une mission précise en lien avec le contexte actuel : le plan de Relance. C’est pour lui une opportunité de s’immerger dans la vie du service, grâce au plan 10 000 jeunes.

Dans le cadre de sa mission sur le plan de Relance, Alexandre fait, par exemple, une veille sur ce sujet et s’occupe de la coordination des multiples actions et acteurs publics et privés impliqués.

Il apprécie particulièrement d’organiser le comité départemental qui a lieu tous les mois et qui permet d’évoquer les appels à projets et les projets lauréats de ce plan.