Points de situation sur le Coronavirus dans le Morbihan et en Bretagne

Point de situation sur le coronavirus en Bretagne au 30 juillet 2020

 
 
Point de situation sur le coronavirus en Bretagne au 30 juillet 2020

Les dernières données sanitaires confirment de nouveau que le virus circule. Depuis le 10 juillet 2020 les indicateurs de surveillance suivis quotidiennement au niveau régional montrent une augmentation du nombre de personnes testées positives au Covid-19.

Par rapport au 29 juillet 2020, la Bretagne enregistre 44 cas supplémentaires.

Point de situation sanitaire à 16h(le suivi des cas confirmés est élaboré à partir des données de Santé Publique France, qui comptabilisent les résultats des analyses (test PCR) effectuées par les laboratoires publics et privés).

Le nombre de cas de Coronavirus Covid-19 confirmés en Bretagne par diagnostic biologique (PCR) depuis le 28 février est de 3 772 (+ 44 depuis mercredi 29/07/2020) ainsi répartis :

  •  1 045 (+ 32 depuis mercredi 29/07/2020) personnes résidant en Ille-et-Vilaine ;
  •  863  (+ 8 depuis mercredi 29/07/2020) personnes résidant dans le Finistère ;
  • 798 (+4 depuis mercredi 29/07/2020) personnes résidant dans le Morbihan ;
  • 752 (sans évolution depuis mercredi 29/07/2020) personnes résidant dans les Côtes d’Armor ;

auxquels s’ajoutent :

  •  225 (sans évolution depuis mercredi 29/07/2020) personnes ne résidant pas en Bretagne ;
  • 89 (sans évolution depuis mercredi 29/07/2020) personnes dont les départements de résidence ne sont actuellement pas encore connus.

 

Observations

Le département d’Ille-et-Vilaine connaît une augmentation régulière de cas confirmés depuis plusieurs jours. Le taux d’incidence départemental est proche des 15 pour 100 000 habitants (le seuil de vigilance est fixé à 10 pour 100 000 habitants) avec un taux de positivité des tests réalisés de 2,5 %.

Pour rappel, le taux d’incidence représente le nombre de nouveaux cas de COVID-19 diagnostiqués par un test PCR sur les 7 derniers jours, rapportés au nombre d’habitants du département et le taux de positivité, correspondant au nombre de prélèvements virologiques (tests effectués dans le nez) positifs rapporté aux tests réalisés.

Sur cette analyse, Santé publique France a classé le département d’Ille-et-Vilaine à un niveau orange dit de « vulnérabilité modérée », comme d’autres territoires métropolitains tels le Nord-Pas-de-Calais, la Sarthe, les départements d’Île-de-France, les Vosges, la Haute-Savoie, les Alpes maritimes, etc.

À noter que les personnes de 18-25 ans représentent près de la moitié des cas (48%) dans le département. Leur taux d’incidence  entre le 22 et le 28 juillet s’élève à 66,3 pour 100 000 et leur  taux de positivité à 6,8 %. Les jeunes personnes concernées ont une activité sociale forte, ce qui rend probable une dissémination dans leur entourage et sur le territoire.

Par ailleurs, l’ensemble des autres indicateurs ne montre pas de dynamique à la hausse, indiquant que la gravité des cas est limitée.

Les Services de l’État en région rappellent à cette population jeune la nécessité d’appliquer les gestes barrières et la distanciation sociale. Ils les invitent à réduire les contacts sociaux et à ne pas participer à des événements privés ou bien publics incompatibles avec le respect des règles de distanciation. Si cette tranche d’âge est le plus souvent asymptomatique, une fois contaminée, elle transmet toutefois le virus et expose ainsi les populations les plus fragiles. 

 La période estivale ne doit pas être synonyme d’un relâchement dans le respect des gestes barrières. Pour éviter un rebond épidémique et protéger les plus fragiles, restons collectivement et en toute circonstance, responsables et vigilants face au Covid.

Pour rappel, de nombreux porteurs du virus n'ont en effet pas de symptôme ou seulement des symptômes bénins. Nos comportements conditionnent l'évolution de l'épidémie. 

Il est donc nécessaire de continuer à appliquer les bons gestes au quotidien, y compris dans les lieux familiers et dans les lieux propices à la convivialité :

  • Se laver les mains très régulièrement (avec de l'eau et du savon, ou du gel hydro-alcoolique)
  • Rester toujours à plus d'un mètre les uns des autres
  • Porter un masque dès que la distance d'au moins un mètre ne peut pas être respectée
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
  • Utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter
  • Saluer sans se serrer la main, arrêter les embrassades
  • Éviter de se toucher le visage en particulier le nez et la bouche

 En cas de symptômes (fièvre, toux, nez qui coule, fatigue intense, perte de goût et odorat, difficultés respiratoires, diarrhées)

  • Ne vous rendez pas directement aux urgences ou chez le médecin
  • Restez à domicile, évitez les contacts, appelez votre médecin traitant ou le 0800 130 000, numéro vert 24h/24 et 7j/7 (pour toute question non médicale)
  • Appelez le SAMUService d'aide médicale urgente (15) en cas d'aggravation des symptômes avec des difficultés respiratoires et signes d'étouffement ou envoyez un message au numéro d'urgence pour les sourds et malentendants (114)
  • Vous êtes également invités à télécharger l'application StopCovid (anonyme, sécurisée et gratuite).

> CP Coronavirus_Bretagne_point de situation 16h_200730 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,20 Mb