Service d’accueil pour les enfants des personnels mobilisés par la gestion de la crise sanitaire

 
 

Comment est mis en place le service d’accueil pour les enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire ?

Un service d’accueil de la petite section à la classe de 3ème est mis en place pour les enfants des personnels soignants et médico-sociaux indispensables à la gestion de la crise sanitaire, dès lundi 16 mars, dans leur lieu de scolarisation habituel.

> Fiche covid19 Garde enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire

Modes d'accueil du jeune enfant et accueil des enfants de 0  à 3 ans de professionnels prioritaires

> 020420-Covid19-Modes_Accueil-0_3ans - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,93 Mb

Le dispositif est étendu à compter du 22 mars 2020 aux enfants des personnels affectés aux missions d’aide sociale à l’enfance relevant des conseils départementaux (ASE) ainsi que des associations et établissements publics concourant à cette politique si ces personnels sont dépourvus de solution de garde.

Les services en charge de la protection de l’enfance concernés sont les services aide sociale à l’enfance (ASE) et protection maternelle et infantile (PMIPetites et moyennes industries Protection maternelle et infantile) des conseils départementaux ainsi que les pouponnières ou maisons d’enfants à caractère social (MECS), les services d’assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) et les services de prévention spécialisée. Les professionnels relevant de ces structures éligibles au dispositif sont les suivants : travailleurs sociaux, techniciens d’intervention sociale et familiale (TISF), médecins, infirmières puéricultrices, sages-femmes et psychologues.

La prise en charge des élèves est réalisée en groupes de 10 élèves maximum, dans le strict respect des consignes sanitaires et des gestes barrières. Ces modalités pourront être adaptées par la suite par les recteurs, en lien avec les agences régionales de santé (ARSAgence Régionale de Santé), de manière à favoriser la cohérence pédagogique des groupes d’élèves.

Cet accueil est organisé par les directeurs d’école ou les chefs d’établissement des enfants concernés, sur présentation par le parent de sa carte professionnelle de santé (CPS) ou de sa fiche de paie avec mention de l’établissement employeur. S’agissant des personnels assurant la gestion de crise dans les ARSAgence Régionale de Santé, il conviendra de présenter une attestation de l’ARSAgence Régionale de Santé.

Les parents concernés par ce dispositif doivent également attester sur l’honneur qu’ils ne disposent d’aucune solution de garde.

Quelles sont les consignes à appliquer pour l’accueil exceptionnel de certains enfants dans les établissements scolaires ?

Sur la journée de présence pour l’enfant, l’emploi du temps doit alterner des périodes en classe, des périodes d’activité physique en extérieur durant lesquelles les locaux sont aérés, et des périodes de détente. Dans tous les cas, les gestes barrières qui sont les plus efficaces contre le Covid-19 doivent être respectés, avec espacement suffisant entre les enfants ainsi qu’entre les enfants et les adultes (enseignants ou personnels).

Comme expliqué par le ministère de la santé, les masques sont inutiles dans ce contexte.

Un nettoyage minutieux des surfaces et des sanitaires doit être effectué 2 fois par jour par les services compétents de la collectivité de rattachement. Un infirmier de l’éducation nationale peut utilement être sollicité dans ces écoles et établissements scolaires pour accompagner les équipes pédagogiques et isoler puis orienter, selon les recommandations et critères donnés par le ministère de la santé, les élèves ou personnels qui présenteraient des symptômes.


Suite aux dispositions prises le 14 mars 2020, après l’annonce de la fermeture des établissements scolaires et accueils collectifs de moins de 3 ans, un service national de garde a été mis en place pour accueillir, par dérogation, les enfants de 0 à 16 ans des métiers prioritaires dans la lutte contre l’épidémie, afin de les libérer pour qu’ils puissent occuper leur poste de travail.

Cet accueil est réalisé dans les locaux scolaires, les multi-accueils ou crèches, locaux péri-scolaires, etc...

Dans un premier temps ce service concernait essentiellement les personnels des établissements de santé, médico-sociaux, médecine de ville et pharmacie.

Depuis, à l’initiative du Premier ministre ou du préfet du Morbihan, la liste a été élargie.

À compter de ce jour, et en particulier à partir du 11 mai dans le Morbihan elle comporte :

  • tout personnel travaillant en établissements de santé publics/privés : hôpitaux, cliniques, SSR, HAD, centres de santé…
  • tout personnel travaillant pour les structures de l'Aide sociale à l'enfance (ASE) et de la Protection infantile (PMI ), dépendant du Conseil départemental
  • tout personnel travaillant en établissements médico-sociaux pour personnes âgées et personnes handicapées : maisons de retraite, EHPAD , USLD, foyers autonomie, IME, MAS, FAM, SSIAD, établissements d’accueil du jeune enfant et maisons d’assistants maternels maintenus ouverts ;
  • les professionnels de santé et médico-sociaux de ville : médecins, infirmiers, pharmaciens, sages-femmes, aides-soignants, transporteurs sanitaires, biologistes, auxiliaires de vie pour personnes âgées et handicapées…
  • sur demande précise, les personnels des laboratoires d’analyses mobilisés à partir du 11 mai
  • les forces de sécurité (police nationale, gendarmerie nationale) et les pompiers professionnels
  • les personnels de l’État (préfecture et ARSAgence Régionale de Santé) indispensables à la gestion de la crise
  • les personnels de La Poste indispensables au renforcement des tournées et à l'ouverture des bureaux de Poste d'ici la fin mai

- professeurs du premier degré et du second degré, indispensables à l'ouverture des écoles et des collèges privés et publics, selon le calendrier défini par l’Éducation nationale, ainsi que les personnels techniques et autres, rattachés à ces établissements, indispensables à leur fonctionnement et à l’accueil des élèves (agents municipaux, départementaux, AESH, etc...)

- personnels des tribunaux judiciaires de Vannes et Lorient.

De plus, des décisions individuelles peuvent être prises sur les îles, pour tenir compte de la situation particulière insulaire.

D’autres dérogations ponctuelles peuvent être accordées pour résoudre une difficulté locale très spécifique.

Les parents concernés doivent prouver leur qualité et motiver l’absence de mode de garde. Les demandes sont reçues si un des deux parents au moins est prioritaire.

Dans la période de déconfinement qui doit commencer le 11 mai, les enfants de parents prioritaires continuent à bénéficier du service national de garde, sous réserve et dans le cadre des mesures nationales qui interviendront et en préciseront les modalités.

Cet accueil dans les crèches, multi-accueil, écoles et collèges, publics et privés, sera organisé de telle sorte que les groupes ne dépassent pas 8 à 10 enfants maximum.

> Par ailleurs, à partir du 12 mai, la scolarisation reprend progressivement pour tous les élèves de 3 à 15 ans.

Pour consulter les protocoles sanitaires de l'Education Nationale pour la réouverture des établissements scolaires :

> Protocole sanitaire pour la réouverture des établissements secondaires - MENJ - 3 mai 2020 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,05 Mb

> Protocole sanitaire pour la réouverture des écoles maternelles et élémentaires - MENJ - 3 mai 2020 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,07 Mb

Pour les crèches et multi-accueil, consultez la liste indicative ci-dessous ou appelez votre mairie.

Pour les scolaires , le Rectorat de l'académie de Rennes (www.ac-rennes.fr ) a ouvert une hotline dédiée (8h-12h / 14h-17h) :  nouveaux numéros : 02 23 21 77 65  et 02 23 21 77 74
 

En cas de besoin, la préfecture est joignable sur ce sujet en écrivant à l'adresse : pref-covid19-garde-enfants@morbihan.gouv.fr
 

Liste des structures d'accueil des enfants des personnels mobilisés dans la gestion de la crise sanitaire

> 25-03-2020-2 Tableau Accueil enfants personnel prioritaire - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,03 Mb

ACCUEIL DES ENFANTS LE WEEK - END

Vous êtes professionnel de la santé ou de l'aide à l'enfance et la situation sanitaire et vos obligations de service vous obligent à faire garder vos enfants le week-end. L'accueil des enfants des professions prioritaires est assuré de 8 h à 18 h, le samedi et dimanche dans certains établissements.

Liste des écoles collèges publics privés ouverts ce weekend 4 et 5 avril 2020 pour les enfants âgés de 3 à 16 ans :

  • Lorient : École François Tanguy et Collège St Joseph Lasalle
  •  Vannes : Collège St François Xavier (accueil des élèves de maternelle, primaire et collège)
  •  Pontivy : Collège des Saints Anges (accueil des élèves de maternelle, primaire et collège)
  •  Ploërmel : École Saint Louis
  •  Elven : École Saint Joseph
  •  Le Hézo : École publique Vert Marine

Les parents doivent fournir un repas.


ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE DU MORBIHAN

Liste des établissements de l'enseignement catholiques ouverts dans le Morbihan pour l'accueil des enfants des personnels soignants et Foire aux questions : www.ec56.bzh


CNAF

Pour donner suite aux annonces du Président de la République et pour aider dans l’identification des besoins des familles, dont l’activité professionnelle est jugée prioritaire dans la gestion de la crise sanitaire Covid-19, la branche Famille a mis en ligne un questionnaire sur le site monenfant.fr. Il permet aux parents qui n’auraient trouvé aucune solution d’accueil de vous indiquer leurs besoins d’accueil pour les enfants de 0 à 16 ans.

Le questionnaire permet de recueillir des informations sur le demandeur (nom, prénom, catégorie socio-professionnelle, employeurs…) et sur les enfants concernés (nom, prénom, date de naissance, jours de garde souhaités).
Le questionnaire permet aussi d’enregistrer des propositions de garde et le nombre de places disponibles (assistantes maternelles)

Pour toutes questions, veuillez nous contacter sur contact-monenfant.cnaf@cnaf.fr

Cartographie de l'offre d'accueil des jeunes enfants

Les offres chez les assistantes maternelles au 2 avril (pour les enfants de -3 ans)

> Accueils de loisirs ouverts pendant les vacances de printemps

Suite aux dispositions prises le 14 mars 2020, après l’annonce de la fermeture des établissements scolaires et accueils collectifs de moins de 3 ans, un service national de garde a été mis en place pour accueillir, par dérogation, les enfants de 0 à 16 ans des métiers prioritaires dans la lutte contre l’épidémie, afin de les libérer pour qu’ils puissent occuper leur poste de travail.

Cet accueil est réalisé dans les locaux scolaires, les multi-accueils ou crèches, locaux péri-scolaires, etc...

Dans un premier temps ce service concernait essentiellement les personnels des établissements de santé, médico-sociaux, médecine de ville et pharmacie.

Depuis, à l’initiative du Premier ministre ou du préfet du Morbihan, la liste a été élargie.

À compter de ce jour, et en particulier à partir du 11 mai dans le Morbihan elle comporte :

- tout personnel travaillant en établissements de santé publics/privés : hôpitaux, cliniques, SSR, HAD, centres de santé…

- tout personnel travaillant pour les structures de l'Aide sociale à l'enfance (ASE) et de la Protection infantile (PMI ), dépendant du Conseil départemental ;

- tout personnel travaillant en établissements médico-sociaux pour personnes âgées et personnes handicapées : maisons de retraite, EHPAD , USLD, foyers autonomie, IME, MAS, FAM, SSIAD, établissements d’accueil du jeune enfant et maisons d’assistants maternels maintenus ouverts ;

- les professionnels de santé et médico-sociaux de ville : médecins, infirmiers, pharmaciens, sages-femmes, aides-soignants, transporteurs sanitaires, biologistes, auxiliaires de vie pour personnes âgées et handicapées…

- sur demande précise, les personnels des laboratoires d’analyses mobilisés à partir du 11 mai ;

- les forces de sécurité (police nationale, gendarmerie nationale) et les pompiers professionnels ;

- les personnels de l’État (préfecture et ARSAgence Régionale de Santé) indispensables à la gestion de la crise ;

- personnels de La Poste indispensables au renforcement des tournées et à l'ouverture des bureaux de Poste d'ici la fin mai ;

- professeurs du premier degré et du second degré, indispensables à l'ouverture des écoles et des collèges privés et publics, selon le calendrier défini par l’Éducation nationale, ainsi que les personnels techniques et autres, rattachés à ces établissements, indispensables à leur fonctionnement et à l’accueil des élèves (agents municipaux, départementaux, AESH, etc...) ;

De plus, des décisions individuelles peuvent être prises sur les îles, pour tenir compte de la situation particulière insulaire.

D’autres dérogations ponctuelles peuvent être accordées pour résoudre une difficulté locale très spécifique.

Les parents concernés doivent prouver leur qualité et motiver l’absence de mode de garde. Les demandes sont reçues si un des deux parents au moins est prioritaire.

Dans la période de déconfinement qui doit commencer le 11 mai, les enfants de parents prioritaires continuent à bénéficier du service national de garde, sous réserve et dans le cadre des mesures nationales qui interviendront et en préciseront les modalités.