Informations générales et messages officiels

Extension du pass sanitaire et port du masque dans le Morbihan

 
 
Extension du pass sanitaire et port du masque dans le Morbihan

Face à la progression du variant DELTA, 60 % plus contagieux que le variant ALPHA (anglais), le Président de la République, dans son allocution du 12 juillet dernier, a fait plusieurs annonces et notamment concernant la vaccination et le pass sanitaire.

Concernant la vaccination

La vaccination permet de se protéger et de protéger les autres. Couplé avec les mesures barrières, le vaccin contribuera à maîtriser l’impact de l’épidémie de la Covid-19 sur le long terme.
Depuis le 15 juin, la vaccination est ouverte à toutes les personnes de plus de 12 ans, sans condition.
Sur le territoire, la campagne de vaccination est menée sous la conduite conjointe de la préfecture et de l'Agence régionale de santé.

> Tous les personnels soignants et non-soignants des hôpitaux, cliniques, maisons de retraite, EHPAD, établissements pour personnes en situation de handicap et tous les professionnels ou bénévoles qui travaillent au contact des personnes âgées ou fragiles y compris à domicile, devront être obligatoirement vaccinées avec 2 doses pour le 15 septembre prochain.

> Les personnes justifiant d’une contre-indication à la vaccination seront exemptées de l’obligation vaccinale.

> Une campagne de rappels de vaccination sera déployée en septembre pour les personnes fragiles vaccinées dès janvier – février 2021 qui verraient leur taux d’anticorps et donc leur immunité, baisser.

Toutes les informations sur la vaccination

Concernant l’extension du pass-sanitaire

Dès le 21 juillet, d’après le décret n°2021-955, le pass-sanitaire sera étendu aux lieux de loisirs et de culture rassemblant 50 personnes et plus. À compter de cette date, pour accéder à ces lieux, toute personne de 18 ans et plus, devra présenter soit :

  • la preuve d’une vaccination complète,
  • un test PCR négatif de moins de 48 heures,
  • la preuve d’un rétablissement de contamination à la covid-19.

Le pass-sanitaire peut être présenté sous forme numérique via l’application « Tous AntiC ovid  » ou en version papier remise au moment de la vaccination.

Cette obligation s’appliquera aux 12 – 17 ans à partir du 30 août 2021.

les lieux de culture et de loisirs concernés sont :

  • les salles de spectacles et de concerts, les théâtres, les cinémas, (ERP de type L),
  • les salles des fêtes, salles de réunions ou de conférence, (ERP de type L),
  • les bibliothèques, médiathèques, (ERP de type S),
  • les musées, (ERP de type Y),
  • les salles de sports, enceintes sportives de plein air, (ERP de type X),
  • les salles de danse relevant du type P,
  • les salles de jeux, escape-game et casinos, (ERP de type P),
  • les salons et foires, (ERP de type T),
  • les parcs zoologiques et les parcs d’attractions,
  • les cirques, (ERP de type CTS),
  • les événements culturels, sportifs, ludiques ou festifs organisés dans l’espace public ou dans un lieu ouvert au public et susceptibles de donner lieu à un contrôle de l’accès des personnes (ERP de type PA),
  • les fêtes foraines comptant plus de 30 stands ou attractions,

Les établissements recevant du public loués pour des évènements festifs sont soumis aux règles de l’ERP considéré avec exigence du pass-sanitaire si celui-ci s’impose.

Il est de la responsabilité de l’utilisateur de l’ERP de mettre en œuvre le pass-sanitaire dans l’établissement. Les personnes habilitées à contrôler le pass-sanitaire doivent être nommément désignées ainsi que les date et heures de contrôle. Les personnes contrôlées devront justifier d’un titre d’identité afin de vérifier la concordance entre le pass-sanitaire et celui-ci.

Les lieux de culte ne sont pas concernés par le pass-sanitaire, sauf si des concerts ou des spectacles y sont organisés en leur sein et qu’ils rassemblent 50 personnes et plus.

A partir du début du mois d’août et sous réserve des termes de la loi en cours de discussion au Parlement :

> le pass-sanitaire s’appliquera dans les cafés, bars et restaurants, les centres commerciaux de plus de 20 000 m², les hôpitaux, maisons de retraite, établissements médico-sociaux tant pour les visiteurs que pour les professionnels qui les fréquentent.

> les déplacements pour les trajets longs en avion, train et car seront également concernés.

> l’accès aux hébergements touristiques (campings et hôtels) ne sera pas soumis au pass sanitaire, sauf pour l’accès aux lieux de restauration et de convivialité (ERP de type N ou L notamment).

> la règle du pass-sanitaire s’applique aux exploitants et aux personnels des ERP, avec toutefois une souplesse accordée jusqu’au 30 août pour permettre une mise en conformité.

Pour tenir compte de la situation spécifique de certaines catégories de personnes, l’obligation du passe sanitaire est repoussée au 30 août pour :

  • les jeunes de 12 à 17 ans. La raison en est que la vaccination n’ayant été ouverte, pour cette catégorie d’âge, qu’au mois de juin, des millions de jeunes auraient été contraints d’effectuer des tests à répétition pour toutes leurs activités estivales, à partir du 21 juillet.
  • les salariés des lieux et établissements recevant du public. Leur 1re injection devra cependant être réalisée au plus tard le 1er août.

Toutes les informations sur le pass sanitaire

Le kit de communication sur le passe sanitaire

Concernant le port du masque dans le Morbihan

Le port du masque est obligatoire dans les lieux suivants :

- les marchés de plein air, les brocantes, les braderies, les trocs et puces, vide-greniers et ventes au déballage,

- les files d’attente constituées sur l’espace public,

- les abords, dans un rayon de 50 mètres, des gares ferroviaires, routières et maritimes aux heures d’arrivée et de départ des transports en commun,

- les rassemblements à caractère revendicatif, culturel, sportif ou festif organisé sur la voie publique et pour lesquels le respect d’une distanciation de 2 mètres entre les participants est impossible en raison notamment du nombre de participants.

Pour les rassemblements à partir de 50 personnes soumis à l’obligation du pass-sanitaire, le port du masque ne devient obligatoire que si l’organisateur ou l’exploitant le décide ou sur décision expresse du préfet ;

affiche_a4_m1