Informations générales et messages officiels

COVID 19 - La vaccination dans le Morbihan

 
 
COVID 19 - La vaccination dans le Morbihan

Depuis le 4 janvier 2021, la campagne de vaccination contre la Covid-19 a débuté dans le Morbihan.

La vaccination permet de se protéger et de protéger les autres. Couplé avec les mesures barrières, le vaccin contribuera à maîtriser l’impact de l’épidémie de la Covid-19 sur le long terme. Sur le territoire, la campagne de vaccination est menée sous la conduite conjointe de la préfecture et de l'Agence régionale de santé.

Où se faire vacciner dans le Morbihan

Qui peut se faire vacciner actuellement ?

Suivant les recommandations de la Haute autorité de santé, le déploiement de la vaccination se fait progressivement suivant une logique simple : la priorité est donnée aux publics les plus vulnérables au virus et les plus susceptibles de développer des formes graves de la maladie.
Par ailleurs, à la suite des recommandations de la Haute Autorité de Santé, depuis le 14 avril 2021, la seconde injection des vaccins Pfizer et Moderna a lieu 42 jours après la première et non plus 28. La Haute Autorité de Santé recommande également de vacciner les personnes âgées de moins de 55 ans qui ont déjà reçu une dose d'AstraZeneca avec une seconde dose de vaccin à ARN messager, dans un délai de 12 semaines après la première injection. Des créneaux dédiés à ce public sont proposés par les centres de vaccination.

Peuvent bénéficier de la vaccination :

  • toute personne âgée de 50 ans ou plus en centre de vaccination
  • toute personne âgée de 55 ans ou plus en cabinet de ville ou pharmacie avec AstraZeneca et Janssen
  • les femmes enceintes à partir du deuxième trimestre de la grossesse
  • toute personne âgée de 18 à 49 ans présentant des comorbidités (pathologies cardiovasculaires, pathologies respiratoires, diabète, obésité, sclérose en plaques, parkinson etc…).
  • toute personnes à partir de 16 ans qui présente une pathologie à très haut risque de forme grave (cancer et maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie, maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés, personnes greffées, poly-pathologies chroniques avec au moins deux insuffisances d’organes, maladies rares énumérées par la liste disponible sur le site du ministère de la santé, trisomie 21),
  • tous les professionnels de santé majeurs (salarié, libéral, intervenant auprès de personnes vulnérables, sapeur-pompier),
  • tous les Français de plus de 18 ans, depuis le 31 mai.

Depuis le 15 juin, la vaccination est ouverte à toutes les personnes de plus de 12 ans.

> L’autorisation des deux parents est requise pour la vaccination des mineurs. En cas de l’absence d’un des deux parents, le parent présent remplit l’attestation et s’engage sur l’honneur à avoir recueilli préalablement le consentement du parent absent et co-titulaire de l’autorité parentale.
> Autorisation parentale dans le cadre de la vaccination contre la COVID19
> Le consentement de l'adolescent est requis. Ce recueil du consentement ne nécessite pas de formulaire ou d’engagement écrit : il doit être recueilli à l’oral par le professionnel de santé au cours de l’entretien préparatoire à la vaccination.

Foire aux Questions sur la vaccination contre la Covid-19

https://solidarites-sante.gouv.fr/grands-dossiers/la-vaccination-contre-la-covid-19/je-suis-un-particulier/article/foire-aux-questions-la-vaccination-contre-la-covid-19

Toutes les infos sur la vaccination en Bretagne 

https://www.bretagne.ars.sante.fr/organisation-de-la-vaccination-en-bretagne


Retrouvez la conférence de presse du préfet du Morbihan du 26 mars 2021 sur Youtube https://youtu.be/pbsdoGfTpd0