Influenza Aviaire

Mis à jour le 03/11/2022
Mesures mises en place suite à la circulation du virus de l'Influenza Aviaire dans le Morbihan

Circulation du virus de l'Influenza Aviaire dans la faune sauvage

Depuis le mois de Juillet 2022, le virus de l'Influenza Aviaire circule activement chez les oiseaux sauvages (goélands, Fous de Bassan,...).

Afin de limiter le risque de transmission de ce virus aux élevages de volailles, un arrêté préfectoral déterminant une zone de contrôle temporaire sur tout le département du Morbihan a été signé le 12 août. Cet arrêté impose des mesures de biosécurité renforcées dans les élevages professionnels et dans les basse-cours, et, en particulier, la claustration des volailles.

Pour les propriétaires de basse-cours, la déclaration est obligatoire auprès de la mairie. Un flyer explique les mesures de biosécurité à respecter.

Foyers d'Influenza Aviaire en élevage

Suite à la détection de foyers d'influenza aviaire, une zone de protection de 3 km, ainsi qu'une zone de surveillance de 10 km autour des foyer sont mises en place.

Dans ces zones, les mouvements de volailles, oeufs, ou sous-produits issus des élevages de volailles (fientes, lisier, fumier,...) sont interdits.

Toutefois, des dérogations sont possibles, sous laissez-passer et avec l'autorisation de la DDPP du Morbihan et, le cas échéant, celle de la DDPP de destination.

Pour tout renseignement sur ces dérogations, merci d'envoyer un mail à l'adresse : ddpp-infuenza@morbihan.gouv.fr

Pour toute demande de laissez-passer, vous pouvez utiliser le site "Démarches Simplifiées" :  https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/ddpp56-influenza-aviaire-demande-de-lps, ou envoyer un mail à l'adresse : ddpp-lps@morbihan.gouv.fr.

Pour toute demande de dérogation à la mise en place en zone réglementée stabilisée, vous pouvez utiliser le site "Démarches Simplifiées" : https://www.demarches-simplifiees.fr/commencer/ddpp56-derogation-mise-en-place, ou envoyer un mail à l'adresse : ddpp-lps@morbihan.gouv.fr.

Vous trouverez ci-dessous les arrêtés en vigueur actuellement.