Missions de la Direction Départementale de la Sécurité Publique du Morbihan

 
 

La direction départementale de la sécurité publique du Morbihan assure la protection des personnes et des biens, prête assistance à la population et veille à la tranquillité et au maintien de l’ordre public.

Ses principales missions sont :

  • Les interventions quotidiennes de police secours (« appel 17 ») ;
  • La prévention et la dissuasion par une présence active et visible sur la voie publique. Dans le cadre de ces patrouilles sectorisées, les policiers veillent à répondre aux attentes du public.
  • La lutte contre la criminalité, la délinquance et les violences urbaines  ;
  • La lutte contre la toxicomanie et les trafics de stupéfiants ;
  • La lutte contre l'insécurité routière ;
  • Le travail en partenariat (avec les élus, l'éducation nationale …) pour résoudre les questions de sécurité qui dépassent le champ de compétence de la police nationale ;
  • La lutte contre l'immigration illégale, le travail clandestin et le trafic de main d’œuvre; les actions de prévention et d’apprentissage de la citoyenneté en direction de la jeunesse.

 
La Sécurité Publique effectue également des missions d'encadrement de grands événements et de protection des lieux sensibles :

  • Mise en place de services d’ordre lors des manifestations culturelles et sportives, des déplacements de personnalités, ou d’opérations de rétablissement de l’ordre public
  • Surveillances et gardes statiques des établissements sensibles
  • Servitudes liées au fonctionnement de la justice et de l’administration pénitentiaire (police des audiences, garde des détenus hospitalisés...)

 
L’organisation des circonscriptions de Sécurité Publique, qui peut varier selon divers paramètres (population, taux de délinquance, caractère sensible ou non du département ..) est structurée autour d'entités chargées chacune d'une fonction spécifique :
 
L' « état major » en charge du commandement général des effectifs, de la coordination des interventions et de la communication avec les partenaires;
 
Le service de Sécurité de Proximité : cette structure regroupe l'unité de roulement, les équipes territorialisées compétentes chacune sur un quartier et les unités d’appui comme les Brigades Anti Criminalité.
 
Brigade de Sûreté Urbaine : cette unité effectue les enquêtes judiciaires visant à élucider les faits criminels ou délictuels. Son action s'applique à des domaines d'investigations tels que : les mineurs, les stupéfiants, mais aussi la police administrative (suivi des débits de boisson, réglementation des brocantes et ventes ambulantes…), ou encore, la police technique et scientifique (prises d'empreintes, recherche de traces et indices…). Elle accueille également un Bureau d’Aide aux Victimes chargé d'apporter un soutien juridique, psychologique et social aux personnes victimes d'infraction.
 
Ordre Public et Sécurité Routière : cette unité accomplit les missions relatives au maintien et au rétablissement de l'ordre public et participe activement à la lutte contre l'insécurité routière.  Des unités spécialisées, dotées de méthodes d'intervention et d'équipements spécifiques, ont été constituées, pour faire face dans l'urgence à certaines situations difficiles. Il s'agit :

  • des compagnies ou des sections d'intervention pour le maintien de l'ordre et l'appui aux unités sectorisées (exemple mission de sécurisation dans certains quartiers sensibles) ;
  • des unités mobiles de sécurité, chargées des missions de dissuasion, notamment dans le cadre des violences urbaines et de la lutte anticriminalité principalement en soirée et en nuit
  • des brigades anti-criminalité qui se consacrent à la lutte contre la délinquance commise sur la voie publique, notamment la nuit
  • des compagnies départementales de circulation et de sécurité routière affectées à la surveillance et à la régulation du trafic routier, mais également à des missions de contrôle technique : vitesse, poids lourds, anti-pollution.des formations motocyclistes pour les missions de sécurité routière et d'escortes (personnalités, transports exceptionnels)
  • des unités cynophiles chargées de missions de sécurisation, de la détection des stupéfiants et des explosifs ou encore de la capture des chiens dangereux
  • des sûretés départementales pour renforcer l'action des commissariats dans la recherche des auteurs de certains délits dépassant le cadre géographique de la circonscription, plus particulièrement en matière de violences urbaines, de trafics de stupéfiants, de lutte contre le travail dissimulé, mais aussi pour lutter contre les agressions sexuelles et les mauvais traitements dont sont victimes les mineurs ( missions confiées aux brigades des mineurs)