Dispositions spécifiques ORSEC - Les plans particuliers d'intervention (PPI)

 
 

ORSEC ou « Organisation de la Réponse de SEcurité Civile » constitue la base de la réponse opérationnelle d’urgence, quelle que soit l’origine de l’événement affectant la population (risques naturels, technologiques sanitaires, attentats, défaillances des réseaux…).

ORSEC repose sur des dispositions générales définissant une organisation capable de s’adapter à tout type d’événement, complétées par des dispositions spécifiques propres à certains risques particuliers.

« Les plans particuliers d'intervention sont établis, en vue de la protection des populations, des biens et de l'environnement, pour faire face aux risques particuliers liés à l'existence ou au fonctionnement d'ouvrages ou d'installations dont l'emprise est localisée et fixe.

Le plan particulier d'intervention (PPIPlan particulier d'intervention) constitue un volet des dispositions spécifiques du plan ORSEC départemental.

Les PPIPlan particulier d'intervention sont élaborés par le service interministériel de défense et de protection civiles de la préfecture, en étroite concertation avec l'ensemble des services et organismes publics chargés de leur mise en œuvre, ainsi qu'avec les collectivités territoriales concernées et les exploitants des sites. Les PPIPlan particulier d'intervention sont approuvés par le préfet.

Les 5 PPIPlan particulier d'intervention suivants ont été établis dans le département du Morbihan.

  • Etablissements « Seveso seuil haut » :
  1. Les Dépôts Pétroliers de Lorient  (2 sites Kergroise et Seignelay) : juin 2005
  2. SICOGAZ à Quéven : avril 2007 
  3. GUERBET à Lanester : avril 2011
  4. Dépôt de munitions de Coëtquidan (lieu-dit Montervilly - commune de Beignon)
  •  Le barrage de Guerlédan (aménagement hydraulique comportant à la fois un réservoir d’une capacité égale ou supérieure à quinze millions de mètres cubes et un barrage d’une hauteur d’au moins vingt mètres au dessus du point le plus bas du sol naturel) : février 2008