Marches exploratoires des femmes de Ménimur à Vannes

 
 

Le maire de Vannes et le préfet du Morbihan à l'écoute des propositions des habitantes du quartier prioritaire de Ménimur, lors de la présentation de leurs propositions d'amélioration du cadre de vie de plusieurs secteurs

Ce 6 février, les marcheuses ont conduit, David Robo, maire de Vannes et Raymond Le Deun, préfet du Morbihan, sur différents secteurs du quartier prioritaire de Ménimur pour leur présenter leurs propositions.

Des élus, des représentants des bailleurs sociaux, des services de la ville, des services de l'Etat, du CIDFF (centre d'information sur les droits de femmes et des familles) et partenaires, assistaient également à la restitution des travaux des femmes du quartier qui ont mené les marches exploratoires.

Une déambulation dans le quartier et des arrêts ponctuels ont permis à leurs représentantes de présenter les constatations et les pistes de réflexions ou demandes d'améliorations.

Une restitution plus complète s'est déroulé à la Médiathèque de Ménimur.

Chaque secteur du quartier a fait l'objet d'une liste de préconisations. Par exemple en vue de faciliter les accès, d'ouvrir les espaces à tous les publics, notamment aux jeunes filles, de mettre en valeur les espaces naturels, etc ...
Le maire s'est engagé à réaliser un grand nombre d'entre elles. La ville lancera prochainement un appel à projets pour la reprise d'activité d'un café. Un commerce alimentaire ouvrira prochainement.

Le CIDFF a accompagné les femmes dans cette démarche initiée début 2018. Ainsi 13 marcheuses, dont deux en situation de handicap, ont bénéficié de temps de formation par le CIDFF mais aussi par 5 marcheuses de la commune d'Hennebont venues partager leur expérience et transmettre ce qu'elles ont appris.

Deux marches ont été réalisées à Ménimur selon un tracé et des points d'arrêt définis par les marcheuses : secteurs Korrigans, Sonia Delaunay, centre commercial et mail (ex esplanade des droits de l'Homme), parc de Kérizac, secteur des tulipes/iris.

A chaque point d'arrêt, une grille d'analyse a été renseignée par les marcheuses (sécurité, environnement, ressenti).

Les propositions d'amélioration portent sur l'installation de panneaux indicateur, la mise aux normes PMRpersonnes à mobilité réduite (personne à mobilité réduite) de trottoirs, déplacer des bancs, refaire des peintures ou entretenir des espaces.

D'autres propositions portent sur des équipements afin de réduire la vitesse des automobiles, réaliser des aménagements plus esthétiques des arbres, des fleurs, installer un parcours santé et des tables de ping-pong. Des animations nature sont également souhaitées dans les quartiers, ou à la ludothèque.

Le maire a accepté un grand nombre de propositions, d'autres nécessiteront des études.

restitution des marches exploratoires Ménimur

6 février 2019 Ménimur - Vannes

DSC_4806m
DSC_4814m
DSC_4831m
DSC_4837m
DSC_4839m
DSC_4847m
DSC_4861m