Marches exploratoires des femmes à Kercado à Vannes

 
 

Le mercredi 19 décembre, Raymond Le Deun, préfet du Morbihan, était accueilli au centre social de Kercado par le maire de Vannes David Robo, en présence de François Bellego, président de Vannes Golfe Habitat et de Latifa Bakhtous, adjointe à la politique de la ville à Vannes, pour écouter les paroles des femmes « marcheuses » de Kercado et dresser le bilan des actions réalisées un an après le début des marches exploratoires de femmes dans ce quartier prioritaire de la politique de la ville à Vannes.

Le mercredi 19 décembre, Raymond Le Deun, préfet du Morbihan, était accueilli au centre social de Kercado par le maire de Vannes David Robo, en présence de François Bellego, président de Vannes Golfe Habitat et de Latifa Bakhtous, adjointe à la politique de la ville à Vannes, pour écouter les paroles des femmes « marcheuses » de Kercado et dresser le bilan des actions réalisées un an après le début des marches exploratoires de femmes dans ce quartier prioritaire de la politique de la ville à Vannes.

> Bilan Marches exploratoires VANNES-1 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,89 Mb

Les marches exploratoires à Vannes en 2016

Les marches exploratoires sont "un début de quelque chose pour continuer à donner envie aux habitants de prendre en main leur quartier et leur vie dans le quartier »

A Vannes, des marches exploratoires se sont déroulées sur le quartier de Kercado en 2016 : l'équipe projet est composée d’une technicienne de la ville Marie-Line Houzé, dont l'implication et le dynamisme a été un véritable atout dans la conduite de ce projet et de trois habitantes de Kercado dont l'une est membre du Conseil Citoyen.

Cette équipe projet, accompagnée par le Centre d'Information des Droits des Femmes et des Familles (CIDFF) a fait un important travail de fond et d'accompagnement sur mesure pour trouver des solutions de garde, de transport et surtout de donner confiance à ces femmes qui craignaient de ne pas savoir restituer à des élus et aux représentants de l'Etat.  Durant l'année 2016, 10 femmes « marcheuses » se sont mobilisées dans cette action dont une femme ayant une mobilité réduite, qui avait une accompagnante pour pourvoir suivre l'itinéraire.

Ce travail d'exploration du quartier avait identifié plusieurs difficultés : un degré important d'insécurité des femmes et des filles face aux trafiquants de stupéfiants, des contournements mis en place par des femmes et des filles pour éviter de passer devant certains endroits, un constat de la non-mixité dans les espaces publics du quartier, des préjugés sexistes et racistes que subissent des femmes et des filles.

Il a aussi permis de faire des propositions très concrètes d'amélioration du cadre de vie présentées au Maire, au préfet et au président de Vannes Golfe habitat le 30 novembre 2016 lors d'une marche de restitution des travaux.

Des réalisations concrètes d'amélioration du cadre de vie

Un an après, le bilan est extrêmement positif. Marie et Nathalie qui se sont fortement mobilisées ont exprimé leur satisfaction du travail réalisé par les services de la mairie et de VGH : « Nous n'avons pas marché pour rien, nous avons été écoutées ».

Effectivement l'année 2017 a été marquée par de très nombreuses réalisations concrètes grâce à la mobilisation des services techniques de la ville et de ceux de  Vannes Golfe Habitat.

A proximité de la maison de quartier de Kercado, le terrain de boules a été remis en état, le bosquet a été défriché, tables et bancs ont été engazonnés. Rue de Kerarden, des ralentisseurs ont été installés pour contribuer au respect des limites de vitesses, et l'espace public est maintenant régulièrement nettoyé, des bancs et tables ont été installés, l'aire de jeux pour enfants rafraîchie, le fleurissement des pieds d'immeubles est devenu une réalité, les arbres à proximité des jardins partagés ont été élagués.

D'autres travaux sont encore en cours d'élaboration comme la remise en état d'un chemin piétonnier, la mise à niveau des trottoirs et des entrées d'immeubles pour les personnes à mobilité réduites sont prévus pour 2018.

Pour les femmes présentes ces marches ont été aussi « une extraordinaire expérience collective qui nous a permis de faire de très nombreuses rencontres, de mieux connaître le fonctionnement de la ville ».

Au-delà des préconisations souhaitées, Vannes Golfe Habitat s’est engagé dans des travaux d’aménagements et de réaménagements beaucoup plus importants pour favoriser le mieux vivre au quotidien et le mieux vivre ensemble.

Le résultat de la mobilisation des femmes va bien au-delà des travaux réalisés, c'est aussi un peu l'ambiance du quartier qui a changé, les rodéos se sont espacés, l'emprise des dealers sur l'espace public s'est fortement réduite grâce aux interventions fréquentes des forces de sécurité, il fait mieux vivre à Kercado.

Le Conseil citoyen de Kercado organise depuis cette année des cafés citoyens sur l'espace public.

Le préfet a donné un coup de chapeau à cette initiative et salué le courage de ces femmes pionnières qui contribuent à la réappropriation du quartier par les habitants. Il a aussi remercié le Maire et le président de Vannes Golfe Habitat pour leur écoute et leur réactivité concrète aux demandes des femmes.

Quel avenir aux marches exploratoires pour 2018 ?

Le maire de Vannes, David Robo a encouragé les femmes à ne pas s'arrêter là, « c'est une bonne méthode, il faut continuer les marches ».

Marie Line Houzé, chargée de mission du service développement social urbain de Vannes, a expliqué que la priorité désormais est de développer cette méthode de marches exploratoire sur l'autre quartier prioritaire de Vannes : Ménimur, « c'est bien parti, nous avons une dizaine de femmes prêtes à s'y engager » et ici à Kercado nous allons en refaire aussi pour continuer à améliorer la vie dans le quartier ».

L'expérience retracée ici de Vannes s'inscrit dans une démarche départementale de développement des marches exploratoires dans les quartiers de la politique de la ville fortement soutenue par l'Etat depuis 2016 et co-construite avec les collectivités et le CIDFF qui a produit des résultats intéressants pour chacune des villes concernées : voir le document : Département du Morbihan : marches exploratoires bilan et perspectives 2016-2017.