Vous trouvez un animal sauvage en détresse

 
 

Mammifères :

S’il s’agit d’un renard, d’un blaireau ou en général d’un petit carnassier : contacter la gendarmerie ou la police locale, les pompiers ou l’ONCFS (office de la chasse et de la faune sauvage).

Autres mammifères :

Contacter le centre de soins le plus proche :

  • Volée de piafs Languidic : 06 08 98 42 36
  • LPO Station ornithologique de l’Ile -grande : 02 96 91 91 40
  • ONIRIS Ecole Nationale vétérinaire de Nantes : 02 40 68 76 97
  • Cas des chauves-souris : centre Askell à Kernascléden 06 08 93 20 42 / 02 97 28 26 31

Oiseaux :

Dans tous les cas, ni gestes brusques, ni cris. Couvrir l’oiseau avec une couverture, une veste, un tissu… afin de l’immobiliser sans risque pour sauveteur et sauvé.

  • S’il s’agit d’un rapace, attention aux serres principalement, au bec secondairement
  • S’il s’agit d’un échassier et de toute espèce moyenne au bec en forme de poignard, attention à celui ci.

 Dans la mesure du possible, mettre les oiseaux dans un carton percé de quelques trous pour l’aération ; ne jamais utiliser de cage en grillage ou à barreaux.

N’exhibez pas votre trouvaille. Vous aggraveriez son état par stress répétés.

 Afin de transférer l’animal, téléphonez rapidement au centre de soins le plus proche :

  • Volée de piafs Languidic : 06 08 98 42 36
  • LPO Station ornithologique de l’Ile -grande : 02 96 91 91 40
  • ONIRIS Ecole Nationale vétérinaire de Nantes : 02 40 68 76 97

 Des conseils vous seront fournis sur les modalités du transport.

Ne jamais conserver chez vous un animal sauvage en vue de le soigner vous-même, seuls les centres de soin sont habilités à le faire. La détention par un particulier d’animaux prélevés dans la nature est interdite.