Constant Hulot

 
 
Constant Hulot

Né le 5 octobre 1897, il entre dans la Gendarmerie dès la fin de la Première Guerre mondiale.
Affecté à la brigade d'Auray puis à Vannes, il assume la fonction de conducteur du chef d'escadron GUILLAUDOT, commandant la compagnie de gendarmerie du Morbihan.
Il entre aussitôt dans la résistance active et devient un collaborateur précieux du chef de la « France combattante » dans le Morbihan. Son concours est essentiel grâce à sa connaissance approfondie des routes et chemins départementaux. Il effectue de nombreuses missions de liaison avec les chefs de secteur des forces combattantes. Il cache le deuxième exemplaire du « panier de cerises » dans son jardin à la caserne de Vannes.
Pour ses nombreux actes de courage, il se voit remettre par son chef, la Croix de Chevalier de la Légion d'honneur. Il est en outre titulaire de la Médaille commémorative de la Guerre 1939/1945 et de la Médaille du combattant volontaire. Il termine sa carrière au sein de la Garde républicaine, avec le grade de maréchal des logis-chef.