Le SMVM du Golfe du Morbihan (SMVM) de 2006

 
 
Le SMVMSchéma de mise en valeur de la mer du Golfe du Morbihan a été adopté le vendredi 10 février 2006.
Le Golfe du Morbihan, un site remarquable

C’est une mer intérieure d'une longueur est-ouest de 20 kilomètres environ et 15 km de large, parsemée de nombreuses îles et îlots. Le golfe reçoit les eaux de quatre principales rivières : celle d'Auray, du Vincin, de Vannes et de Noyalo. Un tiers de la surface du golfe (soit 40 km²) est constitué de vasières (en particulier au Sud-Est) qui sont découvertes à marée basse.

Le Golfe du Morbihan est reconnu comme un site de valeur exceptionnelle. Territoire convoité, il se caractérise par de forts enjeux dans les domaines de la conchyliculture, de la plaisance, des activités touristiques et balnéaires, de l'occupation de l'espace et de l’urbanisation, mais aussi et surtout, de la qualité des eaux et de la biodiversité et du respect des espaces naturels.

Le SMVM du Golfe du Morbihan s'étend sur les 19 communes riveraines, mais ne s'applique qu'au plan d'eau du Golfe et à la façade maritime intérieure de ces communes. Ce document est un outil de planification à valeur réglementaire, construit dans un esprit de gestion intégrée de la zone côtière.

Porteur d'un projet de territoire, la charte du Parc Naturel Régional (PNR) du Golfe du Morbihan  le complète harmonieusement. Élaboré avec l’objectif de résoudre les conflits d’usages et d’occupations tant sur le plan d’eau que sur le littoral. Le SMVMSchéma de mise en valeur de la mer édicte des règles favorisant la préservation des sites, de la biodiversité et de la qualité des eaux. Il contribue fortement au maintien et au développement des activités primaires maritimes, des activités de loisirs et de la navigation sur le plan d’eau.

Il détermine la vocation générale des différentes zones selon un facteur d'exclusivité ou de priorité en fonction de la compatibilité des occupations et usages entre eux.

Le SMVMSchéma de mise en valeur de la mer a été mis à l'étude en mars 2000 et approuvé par arrêté du Préfet du Morbihan le 10 février 2006. Il fixe cinq grandes orientations de protection, d’exploitation des ressources de la mer et de l’aménagement du littoral, à savoir :

  •  Garantir la qualité des eaux 
  •  Préserver les richesses des écosystèmes 
  •  Améliorer les modalités d’exploitation de la conchyliculture et des pêches maritimes 
  •  Maîtriser les activités nautiques et les accès à la mer 
  •  Contenir l’urbanisation et préserver les paysages. 

Le dossier du SMVM du Golfe du Morbihan comprend :

- Un rapport décrivant l’état de la situation existante, les perspectives d’évolution, les orientations et les modalités de gestion et de suivi.

- Des documents annexes obligatoires  sous forme de notes sur la qualité des eaux et sur l’érosion marine et une spécifique à l’inventaire des plages et criques du Golfe du Morbihan.

- Deux documents graphiques, l’un portant sur l’état existant des milieux maritimes  et l’autre portant sur les vocations prioritaires .

NB : Une étude paysagère sur le Golfe du Morbihan a été réalisée préalablement à la création du SMVM, en 2002 (pdf - 46 Mo).