Opération interministérielle vacances 2018 : contrôles et pédagogie tout l'été

 
 
Opération interministérielle vacances 2018 : contrôles et pédagogie tout l'été

Les services de l'Etat mènent des contrôles tout au long de l'année, ceux-ci sont renforcés et ciblés pendant l'été.

Ce 3 octobre 2018, Estelle Leprêtre, directrice ajointe de la DDCS, et Hugues Laprie, directeur adjoint de la DDPPDirection départementale de la protection des populations, ont présenté le bilan des nombreux contrôles menés par leurs services, plus particulièrement pendant l'été et l'affluence touristique.

Estelle Leprêtre a rappelé que la Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS)  s'assure du bon fonctionnement des : - accueils collectifs de mineurs avec ou sans hébergement (ACM),
- des établissements d'activités physiques et sportives (EAPS)
- des séjours de vacances adaptés organisés (VAO)

L'action de l'Etat vise à conduire les professionnels à mettre en œuvre tous les outils réglementaires pour garantir la sécurité des pratiquants d'activités, veiller à la sécurité physique et morale des usagers, mineurs ou adultes en situation de handicap ainsi qu'à la qualité éducative et pédagogique des activités proposées.

10 agents de la DDCS ont opéré 147 contrôles (dont 38 en inter-services) entre juin et septembre :  66 établissements d'activités physiques et sportives, 68 accueils collectifs de mineurs, 13 séjours de vacances adaptés organisés.

Ceux-ci ont donné lieu à 25 signalement d'événement grave ou d'accidents, 1 dépôt de plainte, 6 mise en demeure et 2 procédures administratives.

Un certain nombre de manquements concernent l'hygiène et la sécurité, les trousses de première urgence ou d'éléments réglementaires non affichés ou absents. Dans un certain nombre de cas, l'action dynamique des services de l'Etat et des exploitants a permis de rétablir une situation satisfaisante au regard de la règle et de la sécurité des usagers.

Hugues Laprie a présenté l'action de la direction départementale de la protection des populations (DDPPDirection départementale de la protection des populations),  dont les agents ont opéré pendant la période estivale près de 800 contrôles, dont plus de 260 dans le secteur de la restauration.

Ceux-ci ont donné lieu à 355 avertissements et 77 mesures de police administrative suivie d'une contre-visite pour s'assurer de la bonne mise en œuvre des mesures prescrites.
40 procès-verbaux ont été dressés notamment pour le transport de denrées alimentaires ou d'affichage non réglementaire. Les services veillent aussi à la présence d'information du public sur les allergènes présents dans les préparations alimentaires.

L'hébergement de plein air et l'offre en ligne de campings, locations ont fait l'objet de contrôles sur la conformité des informations sur les sites avec la réalité du terrain.

De même, les activités liées au bien être (spa, thalassothérapie,..) les aires collectives de jeux, la sécurité des maillots de bain pour enfants ou encore les établissements de sports nécessitant des équipements individuels (nautiques, location de vélo, autres activités sportives) ont été contrôlés.

La vente ambulante a bénéficié d'une attention particulière des services. Ce secteur présente de manière récurrente un taux d'anomalie important en matière d'hygiène, d'information du consommateur et d'affichage des prix.

L'action des services de l'Etat permet une rapide amélioration de la situation. Dans les cas les plus graves, la fermeture administrative est prononcée.

> 2018-10-03 conf presse definitf2 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,64 Mb