Une forêt en progression

 
 

Malgré les tempêtes, la forêt morbihannaise fait preuve d’un beau dynamisme.

Le Département de la Santé des Forêts (DSF).

La forêt morbihannaise est en progression sensible (+ 18 500 ha en 20 ans) pour couvrir désormais 108 300 ha (taux de boisement : 16,38 %). Les services de l’Etat, avec le concours de leurs partenaires (C.R.P.F., O.N.F., Conseil Général) ont notablement accompagné cette dynamique, issue de l’effort de reconstitution au sortir de l’ouragan des 15/16 octobre 1987.

Dans ce contexte, les propriétaires peuvent toujours aujourd’hui prétendre à diverses aides forfaitaires, en fonction de la nature effective des travaux projetés (boisement, reboisement, équipement, amélioration : dépressage, éclaircie, élagage, taille de formation).

Les services de l'Etat et notamment la DDTMdirection départementale des territoires et de la mer du Morbihan assurent également diverses missions régaliennes : contrôle des plans simples de gestion, des défrichements, à divers titres des coupes et abattages d’arbres. Soit, s’agissant de l’application du code forestier : coupes dérogeant à un P.S.G. ; coupes dans une forêt , faute d’être dotée d’un P.S.G., sous régime spécial d’autorisation administrative ; coupes évacuant plus de 50% du matériel futaie. S’agissant des dispositions du Code de l’urbanisme : coupes dans les espaces boisés classés (EBC), au sens de son article L.130-1.