Création du métier de guide-conférencier

 
 
Création du métier de guide-conférencier

La réglementation des métiers du guidage a été réformée par le décret n° 2011-930 du 1er août 2011 relatif aux personnes qualifiées pour la conduite de visites commentées dans les musées et monuments historiques : les quatre professions réglementées de guide-interprète régional, guide-interprète national, guide-conférencier des villes et pays d’art et d’histoire et conférencier national ont été remplacées par une profession réglementée unique, celle de guide-conférencier.

Les modalités et les conditions d’accès à la profession sont simplifiées. Les anciens examens ont été supprimés au profit de la mise en place d’une formation supérieure diplômante : la licence professionnelle de guide-conférencier et le diplôme national de master avec validation au cours de la formation de trois unités d'enseignement (« compétences des guides-conférenciers», «mise en situation et pratique professionnelle» et «langue vivante étrangère»). Ces 3 unités d’enseignement sont intégrées à un cursus de master.

Lisez la suite de cette article sur le site du ministère du Redressement productif