Communiqués de presse

Exercice Catamaran 2018 - Précisions concernant les manœuvres dans le Morbihan

 
 
Exercice Catamaran 2018 - Précisions concernant les manœuvres dans le Morbihan

Contrairement à certaines annonces faites dans les médias concernant le déroulement de l’exercice Catamaran 2018 dans le Morbihan, la zone de débarquement de la Force ne se situe pas à Suscinio mais sur le site du Fort Neuf à Quiberon.

Pour des raisons de sécurité, l’accès au site du Fort Neuf sera règlementé à la circulation et à la déambulation, du jeudi 7 au samedi 9 juin, puis le 13 juin pour le rembarquement, en conformité avec les arrêtés municipaux pris à cet effet.

Par ailleurs, cette Force inclut des véhicules militaires tactiques et blindés sur roues. Aussi, l’attention des usagers est appelée à une plus grande prudence sur l’ensemble des axes couvrant une large portion centrale du département, comprise entre Quiberon, Auray, St-Jean-Brévelay, Monterrein, Saint-Congard et Vannes. Entre le 8 et le 13 juin il sera probable de croiser certains de ces véhicules au gabarit parfois imposant, notamment sur les itinéraires du réseau secondaire.

> 2018_06_06_catamaran 2018 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,31 Mb

Pour rappel, l’exercice amphibie interarmées et interallié, franco-britannique, Catamaran 2018 s’inscrit dans la continuité des activités militaires bilatérales entretenues depuis la signature du Traité de Lancaster House (2010) visant plus particulièrement à la montée en puissance de l’un de ses projets phares, la concrétisation d’une force expéditionnaire conjointe interarmées (Combined Joint Expeditionary Force).

Durant les 15 prochains jours, Français et Britanniques manœuvreront donc ensemble dans un exercice de grande ampleur, qui réunit la Marine nationale, l’Armée de terre, la Royal Navy et la Royal Air Force. Près de 2 000 hommes, 14 bâtiments de guerre des deux pays constitueront la Task Group 471.01 sous le commandement du contre-amiral Olivier Lebas et du Général de brigade Pierre Schill, commandant les troupes embarquées. Le BPC Tonnerre sera le navire amiral de cette force. Côté matériel, 140 véhicules prendront place dans les hangars du BPC et du Lyme Bay.

Les objectifs de l’exercice sont nombreux : valider les concepts d’emploi des forces, renforcer l’interopérabilité des moyens et des systèmes de commandement utilisés par les deux nations et enfin, entraîner la composante amphibie d’une force expéditionnaire à la conduite d’un assaut à partir de la mer.

Plus d'infos sur le site internet du ministère des Armées > https://www.defense.gouv.fr/fre/actualites/communaute-defense/l-exercice-amphibie-interarmees-et-interallie-catamaran-2018-c-est-parti