Communiqués de presse

Abattage rituel dans le cadre de la célébration de l’Aïd-el-Kébir (ou Aïd-al-Adha)

 
 

La fête religieuse de l’Aïd al Adha devrait se dérouler cette année autour du 20 août 2018.

La préfecture du Morbihan rappelle à cette occasion les règles en vigueur pour la pratique de l’abattage rituel des animaux de boucherie.

Pour le département du Morbihan, l’abattoir suivant est habilité pour pratiquer l’abattage rituel, en présence constante des agents de la direction départementale de la protection des populations, assurant une inspection sanitaire de chaque animal :

Abattoir SELECTION VIANDE DISTRIBUTION,
21 rue du Prat, Vannes – 02 97 54 10 71

La liste des abattoirs de Bretagne habilités

> 2018 Liste des abattoirs bretons 2018 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,27 Mb

L’abattage des animaux hors d’un abattoir agréé est interdit. Les personnes qui mettraient des locaux, terrains, matériels ou équipement à disposition pour un abattage clandestin et les particuliers qui pratiqueraient cet abattage encourent des peines importantes (750 € d’amende pour les premiers, 6 mois d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende pour les seconds).

L’abattage des animaux ne peut être pratiqué que dans un abattoir agréé par l’État pour l’abattage et la mise sur le marché des viandes d’animaux de boucherie. Un tel abattoir bénéficie d’une autorisation en cours de validité pour déroger à l’obligation d’étourdissement. L’abattage rituel est pratiqué par un sacrificateur formé et titulaire d’un certificat de compétence délivré par le préfet de son lieu de domicile, et habilité par les organismes religieux agréés reconnus par le ministre de l’intérieur (les mosquées d’Evry, de Paris et de Lyon).

Les services de l’Etat insistent sur les risques sanitaires que présente la consommation de carcasses non inspectées par les services vétérinaires de la direction départementale de la protection des populations. Certaines parties de l’animal présentent un risque pour la santé humaine et ne doivent pas être consommées (rate, partie de l’intestin…). Elles sont systématiquement retirées à l’abattoir.

> 2018_08_07 CP Aid el kebir ou Aid al adha - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,25 Mb