Actus

Dispositif Vigipirate Plateforme de sensibilisation du public

 
 
Dispositif Vigipirate Plateforme de sensibilisation du public

Pour rappel, depuis le 18 octobre 2019, l’ensemble du territoire national est maintenu au niveau Vigipirate «sécurité renforcée – risque attentat».

Dans un contexte où la menace terroriste apparaît perdure sur le territoire national, le plan d’action contre le terrorisme (PACT) de 2018, insiste sur la nécessité de développer une culture commune de la sécurité au sein de la société.

En 2016, la publication du plan « Vigipirate, faire face ensemble », contribuait déjà à la connaissance et à la diffusion du dispositif national de vigilance, de prévention et de protection face à la menace terroriste.

C’est dans l’objectif de promouvoir le contenu de ce plan que le Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale (SGDSN), en liaison avec de nombreux partenaires, a développé la plateforme de sensibilisation vigipirate.

Cette plateforme, qui se présente sous la forme de MOOC , est un outil pédagogique et accessible au plus grand nombre, que l’on soit un particulier, un élu local, un responsable d’établissement recevant du public, ou encore un organisateur d’évènement.

Outre les modules de formation, elle intègre également des témoignages vidéos, de citoyens ou de professionnels, ayant été confrontés à des attaques ou à des prises d’otage, ou dont les services contribuent au quotidien à lutter contre le terrorisme.

Ainsi, en quelques heures, cette plateforme permet d’être sensibilisé à la menace terroriste, aux principales mesures du plan vigipirate et d’avoir une meilleure connaissance de gestes et des réflexes à adopter afin de prévenir un acte terroriste ou de réagir en cas d’attaque.

Ce parcours de sensibilisation fait l’objet d’une attestation de suivi, et contribue ainsi à favoriser une éducation citoyenne en matière de sécurité nationale.

Cette plateforme de sensibilisation a été mise en ligne le 20 septembre 2019 à l’adresse suivante : www.vigipirate.gouv.fr

----

Par ailleurs, le préfet du Morbihan rappelle que la sécurité est l’affaire de tous et appelle chacun à la vigilance et à adopter les bons comportements, notamment en signalant tout fait ou comportement suspect aux forces de sécurité intérieure en composant le 17, le 112 ou le 114 (numéro spécifique pour les personnes ayant des difficultés à entendre ou parler).