Actualités

Dégâts des sangliers : le préfet sur le terrain avec les agriculteurs et les chasseurs

 
 
Dégâts des sangliers : le préfet sur le terrain avec les agriculteurs et les chasseurs

Mercredi 14 octobre 2015, Thomas Degos, préfet du Morbihan, s'est rendu sur la presqu'île de Rhuys afin de prendre la mesure des dégâts causés par les sangliers dans les exploitations agricoles et examiner les moyens de réguler la population animale.

Le préfet a rencontré, sur site, les exploitants, en compagnie d'élus de la presqu'île, de représentants de la profession agricole (chambre d'agriculture, FDSEA), de représentants des chasseurs (Fédération départementale de la chasse du Morbihan, Groupement d'Intérêt Cynégétique) et des services de l'Etat (DDTMdirection départementale des territoires et de la mer, ONCFSOffice national de la chasse et de la faune sauvage).

Il a présidé, avec le maire de Sarzeau, en présence de l’ensemble des parties prenantes, une réunion de travail à la mairie de Sarzeau.

Cette réunion a permis d'arrêter les dispositions suivantes, dans un esprit constructif :

  • reprise des déclarations de dégâts par les agriculteurs, auprès de la fédération des chasseurs, sur des formulaires simplifiés ;
  • formation d'un groupe de travail technique, piloté par la DDTMdirection départementale des territoires et de la mer (service eau nature et biodiversité) qui établira chaque mois un plan d'actions concret de régulation de la population animale définissant avec précision les zones de chasse prioritaires (refuges ou sanctuaires à sangliers) et fixant le calendrier des actions à mener (ouverture du milieu, débroussaillement des zones de chasse, le cas échéant, et organisation des battues et battues administratives) ;
  • évaluation périodique des résultats du groupe de travail, sous l’autorité du préfet et des élus de la presqu’île.

 

DSC_0128m

 

DSC_0165m